23 ♥

Hussard en jean

C’est fou, mais ceci est mon tout premier jean. En 11 ans de couture, j’ai cousu des shorts en jean, des jupes en jean et des pantalons, mais jamais de jean ! Les articles publiés récemment sur T&N (et l’agonie de mes jeans du prêt-à-porter) m’ont finalement donné envie de m’y coller.

Je me suis lancée avec le beau pantalon Hussard, repéré grâce à la superbe version de Noueuse. Pour la version de test, j’ai taillé dans un jean des Coupons de Saint-Pierre au rapport qualité-prix imbattable. Il comporte de l’élasthanne et son taux d’élasticité est de 20%. Comme le patron est prévu pour du tissu non extensible, je me suis fiée au tableau des mesures du vêtement fini et non au tableau des mensurations. J’ai donc taillé du 38.
Au premier essayage, c’était un peu grand, donc j’ai rogné de 0,5 cm sur les coutures latérales et l’entrejambe jusqu’aux genoux. C’est toujours un poil grand. La ceinture a tendance à descendre légèrement et je suppose que le tissu doit se détendre quand il est porté. Si j’utilise le même type de tissu, la prochaine version sera donc taillée en 36 de la taille aux genoux. Des genoux aux chevilles, comme j’ai les mollets forts, ça restera en 38.

Hussard, c’est de la couture intéressante. Il y a plein de petites pièces et de jolis détails, et on peut s’amuser avec les surpiqûres. J’ai utilisé un fil de coton Mettler bleu ciel standard, avec un point renforcé pour qu’il soit bien visible. Les ouvertures de poche sont finies avec un point décoratif qui est un genre de bourdon irrégulier.
J’ai suivi les conseils donnés par Sunshine (merci !) et ils m’ont évité pas mal d’arrachages de cheveux. Et la cale à pied de biche livrée avec ma machine a enfin servi à quelque chose. 

C’était mon premier jean, mais aussi mon premier patron Maison Fauve. J’ai été agréablement surprise par la qualité du patronnage et des explications. Les pièces sont dotées de nombreux repères et tout s’emboîte parfaitement. Un seul bémol : Hussard n’existe à l’heure actuelle qu’en version papier et le grand éventail des tailles (du 34 au 52) a tendance à compliquer la lecture de certaines pièces, notamment les plus petites. Un pdf avec des calques serait le bienvenu pour clarifier tout ça.

Bilan des courses : je suis contente de mon nouveau jean, qui est bien fini et très confortable. Il va vite rejoindre le contingent des vêtements de télétravail. Quand j’aurai réglé le problème de la taille, j’affinerai les ajustements pour limiter les plis, notamment à l’arrière. Mais pour une première, c’est déjà pas mal.


 

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

SunShine (il y a 2 mois, 1 semaine)

Il a l'air bien taillé. Bravo pour tes nouveaux jeans !

Ils aiment ce projet