32 ♥

Wide Leg Pants estival

Après deux semaines, je suis enfin venue à bout du Wide Leg Pants.

Si j’ai eu besoin de 80 lectures du livret d’instructions, c’est parce qu’il s’agissait de mon premier « vrai » pantalon. J’ai déjà cousu un pantalon et deux shorts d’après le patron Marche à suivre d’Aime comme Marie, mais ils ont une taille élastiquée. La braguette représentait une sorte d’Everest pour lequel j’avais initialement envisagé de prendre des cours. Incapable de m’organiser suffisamment à l’avance pour planifier ce genre d’activité, j’ai tenté le plongeon dans le grand bain. Sans surveillance, mais avec un patron clair, un livret d’instructions archi-détaillé et bien illustré.

Pour me simplifier la tâche, j’ai choisi un coton léger, ni glissant ni extensible (ni cher, pour ne pas trop m’en vouloir en cas d’échec). Le patron, conçu pour une stature d’1m70, recommande 2 m de tissu. Etant petite (1m58), j’ai fait le pari de n’acheter qu’1m50 et ça tient largement.

J’ai hésité entre les tailles B (qui correspondait à ma taille) et C (tour de bassin). J’ai d’abord fait une toile avec la ceinture en B et le pantalon en C, en testant différents bricolages pour les adapter l’un à l’autre (dont l’un à base de pinces dos élargies, qui m’aurait permis de mettre une crinoline à chaque fesse - ne faites jamais cela !). Finalement, j’ai tout coupé en taille B et réduit les marges de couture. Je n’ai diminué la longueur des jambes que de 5 cm, j’aurais pu retirer davantage, mais j’aime que le pantalon ne soit pas trop court.

Et voilà, Everest gravi ! Me voici en possession d’un pantalon tout léger, alors qu’il reste encore un bon mois d’été à traverser pour en profiter. Il n’est pas parfait bien sûr, mais il a bien plus fière allure que mon vieux Marche à suivre aux finitions inexistantes (je n’ai pas osé vous le montrer ici, ce qui ne m’empêche pas de le porter souvent, y compris pour aller travailler). Et quelle satisfaction, quand on vit en pantalon, de sentir qu’on commence à surmonter la peur de la braguette …

En plus, le patron est gratuit. Le tissu m’a coûté 7,50€, j’ai récupéré le zip je ne sais plus où, le bouton vient du stock hérité de ma grand-mère et le fil du bazar du coin (en polyester - oui c’est mal, d’ailleurs j’ai déjà été punie pour cela puisque j’ai dû coudre deux fois une de mes pinces dos : j’ai cuit la première couture avec mon fer trop chaud). Bref, si l'on ne compte pas les heures de travail, c'était une couture économique.

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

missumlaut-Kikoo (il y a 1 semaine)

Et bien bravo pour cette belle première ! Perso - et vraiment, je suis celle qui déteste le polyester au contact  - c'est quand  même ce que j'utilise le plus souvent pour tout coudre et je n'ai jamais eu d'accident de répassage. Est-ce que ce ne serais pas du polyamide ? Plus doux, mais qui en effet fond à la chaleur. 

ViviB (il y a 1 semaine)

Je le trouve très réussi, bravo ! Ça me fait plaisir de voir une version de ce patron sur T&N, il me tente beaucoup 🙈

verali (il y a 1 semaine)

Bravo ! J’ai moi aussi ce pantalon dans ma to-do list, il rend très bien ! 

Algue (il y a 1 semaine)

@missumlaut Maintenant que tu le dis, l'hypothèse du polyamide est en effet la plus probable. Le marron était l'une des dernières bobines d'un assortiment de fils achetés au bazar du coin dont je n'ai pas gardé l'emballage, j'avais surtout retenu que ce n'était pas du coton. Mais en effet, les vêtements que j'ai cousus avec du polyester n'ont jamais eu ce problème, y compris le lin qui subit pourtant beaucoup de repassage bien chaud.

@ViviB et verali Foncez, ce n'est pas compliqué et hyper-confortable !

Margueritte (il y a 1 semaine)

Il est vraiment bien  réussi et me tente bien aussi !

Nabel (il y a 6 jours, 20 heures)

Bravo pour cette première braguette !

Il est très sympa ce patron, je ne connaissais pas. EDIT : je l'avais oublié, il est déjà sur l'ordi blush

Ticchetetta (il y a 5 jours, 4 heures)

La crinoline, ça m'a bien fait rire. Bravo pour l'ascension. J'aime bcp cette coupe qui hélas ne me va pas.

Ils aiment ce projet