25 ♥

Les caracos Marigold

J’étais à la recherche d’un caraco en chaine et trame qui puisse me servir de basique mange-chutes, avec quelques critères en tête: des pinces poitrine, un décolleté joliment creusé, et si possible gratuit.
Le Marigold de Mood répond bien à tout ça, avec en bonus les triangles assez larges et hauts pour planquer mes soutifs triangles préférés.

Le patron : Il est gradé par double tailles, je me suis basée sur mon tour de poitrine (t12), et suis partie sur la taille 12-14. Les explications sont très rudimentaires, mais au final rien de bien compliqué.
Voici comment j’ai procédé, c’est peut être pas le plus optimum, je suis preneuse de suggestions si vous en avez pour les prochaines versions :

Version non doublée en voile de coton noir et dentelle :  fabriquer une paire de bretelles spaghetti, décalquer une parementure, l’assembler au haut du caraco en prenant les bretelles en sandwich sur le devant. Assembler ensuite le devant et le dos, épingler les bretelles au dos, essayer le caraco et coudre les bretelles au dos à la bonne longueur. Ourler le bas, fini !
Pour ma toile portable en voile de coton j’avais raccourci la longueur de 4cm puis fait un mini-ourlet et puis je me suis rendue compte que c’était quand même trop court, du coup j’ai ajouté une bande de dentelle pour rallonger et je le trouve bien mieux, très contente de m’être plantée (et il va super bien avec ma Fumeterre kaki).
Modifications sur cette toile portable : ça baillait pas mal aux aisselles, j’ai retiré en tout 2cm par côté à la pièce dos avec des petites pinces. Pour la version suivante j’ai retiré 2cm à la pièce dos du patron du côté extérieur, puis décalé les repères bretelles d’autant.

 Version doublée réversible en soie : fabriquer une paire de bretelles spaghetti, coudre chaque débardeur puis les assembler par le haut en prenant les bretelles en sandwich sur l’avant. Là j’ai cousu les bretelles au dos en décousant deux petites ouvertures à l’arrière. (je les avais faites trop courtes, donc j’ai encore fait une rallonge en dentelle.) Ensuite il y a deux options : mini ourlet le long du bas des deux caracos et c’est fini ou refermer en bas.
Je voulais la deuxième option hé bien je suis incapable d’expliquer exactement comment j’ai fait, il m’a fallu juste tester avec les épingles jusqu’à ce que ça marche… Le mettre à plat endroit contre endroit et faire le tour, ça ne marche pas. Un peu à la manière d’une manche doublée, j’ai placé les tissus endroit contre endroit et épinglé au fur et à mesure (en laissant un trou pour retourner à la fin), il faut que ça fasse “tourner” le caraco sur lui même pour que ça fonctionne une fois dans le bon sens. Si vous avez un nom ou un tuto qui explique ça bien je suis preneuse parce que c’est encore un peu mystérieux pour moi.
Pour les tissus, c’est d’un côté un mini coupon de soie cachemire acheté sur leboncoin à mes débuts en couture il y a un an et qui m’intimidait un peu, et de l’autre une chute de doublure coton-soie noire légèrement transparente (du coup on voit un petit peu le motif cachemire par transparence de ce côté c’est joli).

En bonne naïve j'avais pensé que ça serait le projet d'une après midi, hé bien en fait non, ça m'a bien pris le temps. Mais bon, je suis ravie d'avoir ce nouveau basique sous la main, ça valait le coup de passer un peu de temps dessus !

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

missumlaut-Kikoo (il y a 2 mois)

C'est charmant et merci pour les explications détaillées. C'est bien d'avoir un modèle mange-chute de jolie lingerie dans ce style. 

Ils aiment ce projet