46 ♥

[Hors concours] Le boléro qui n'aura servi qu'un jour

Il a fallu un concours pour que je me botte les fesses et couse enfin ce boléro. Pourtant, j'ai acheté le Fashion Style 19 en 2018 justement pour ce modèle et pour ce coupon!

Le coupon me vient de ma mère, qui a reçu un avis défavorable pour en faire des coussins. Au départ, je crois qu'elle espérait que je lui en fasse une veste... on va dire que la robe en lin que je lui ai confectionnée l'été passé compense un peu? J'ai beaucoup hésité à couper dans cette laine bouillie car je savais que ma mère y tenait, que c'était de la très bonne qualité et probablement pas donnée (enfin, si pour moi mais pas pour elle).

Les boutons viennent de chez Liberty à Londres. J'y suis allée deux fois et les deux fois, je suis sortie sans tissu mais avec des boutons. Les petits boutons du premier round sont sur une Mélilot portée et reportée depuis plusieurs années, ici ce sont les gros boutons du second round. Ne reste qu'à trouver des projets pour les gros boutons du premier round et les petits boutons du second. Les pressions sont un reste de mon manteau Opium et le biais vient de chez Fil2000. Le fil a comme le tissu été déménagé deux fois.

Le modèle du magazine possède un col châle fort élégant mais qui me semblait trop chaud pour être porté confortablement à l'intérieur. J'ai donc décidé de l'omettre, tout comme la doublure et bien m'en a pris dans les deux cas! Le boléro est ainsi fort confortable et chaud juste comme il faut.

Les plis aux emmanchures sont peut-être un peu dues au modèle mais très certainement aussi au fait que j'ai coupé et cousu le tout un peu trop vite et que je crois bien n'avoir pas très bien respecté les marges... Si on ajoute que j'ai tout coupé en 38 sans vérifier mes mensurations, que j'ai perdu du poids mais que j'ai plus de poitrine qu'avant, je suis assez étonnée que le modèle m'aille si bien!

Concernant le titre, ce boléro est donc cousu hors-concours pour le concours "l'habit fait le moine" et s'il n'aura servi qu'un jour, c'est que je n'aurai pu le mettre qu'un jour sur mon lieu de travail en situation habituelle, celui-ci ayant fermé précipitamment à cause du reconfinement. Contrairement à beaucoup de lieux, mon lieu de travail ne rouvrira pas, ou du moins pas avant cinq ans au moins. Heureusement, les boléros en laine sont aussi bienvenus dans les préfabriqués qui vont nous servir de bureau ces cinq prochaines années, même si dans ce cas, les manches 7/8 sont moins pertinentes.

Un projet doux-amer donc mais je suis bien contente du résultat!

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

missumlaut-Kikoo (il y a 4 mois)

Je savais bien que j'avais vu aussi ce boléro sur Lekala...Et là, il me semble bien que c'était avant le modèle Vogue. 

Liseli (il y a 4 mois)

@missumlaut-Kikoo: nous ne trouverons certainement pas la source de la contamination mais je suis bien contente que l'épidémie de boléros col-châle ait touché Fashion Style!

missumlaut-Kikoo (il y a 4 mois)

Je le trouve adorable mais un jour j'ai vu une grande lumière dans le ciel  face à mon miroir et j'ai entendu une voix qui me disait : "Point tu ne porteras  de manches raglan, car c'est une abomination sur tes épaules."

Ils aiment ce projet