9 ♥

Au bal masqué ohé ohé !

Travaillant dans le milieu médical,  dès fin février, le besoin de masques s'est fait sentir, mais l'approvisionnement était déjà quasi impossible, sauf à doses homéopathiques ... J'ai donc commencé à me coudre mes propres masques, sur la base d'un modèle de masque chirurgical à 3 plis. J'ai repris les dimensions, et ai utilisé 2 couches de coton à trame serrée, entre lesquelles j'ai intercalé une couche d'intissé (en principe utilisé comme support de broderie machine). En vue des multiples lavages, j'ai confectionné des liens en coton (4 x 45 cm) plus résistants que des élastiques. Résultat validé après 2 mois et demi d'usage quotidien. Ils sont respirables, mais pas trop, ce qui est signe d'une filtration plutôt efficace, et le nouage permet un bon ajustement au visage. 

Fin février,  je ne vous cache pas que j'ai été la risée de beaucoup avec mes masques  ... depuis, le bon sens a prévalu, et j'ai tenu une discrète revanche !!!

C'est donc de bon coeur que j'ai répondu fin avril à l'appel de ma commune pour aider à la fabrication de masques pour la population,  en vue du déconfinement. J'ai donc confectionné 100 masques , réalisés selon les préconisations AFNOR , avec liens réalisés en méthode trapilho, à l'aide de jersey de coton de mon stock. 

J'en ai également cousu des dizaines pour mes proches, amis et amis d'amis... Là,  j'avoue que je sature un peu, et ma machine aussi ! Et que je vais me contenter de renouveler mon propre stock.

 
Vous avez aimé ce projet?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Mousse (il y a 1 semaine, 6 jours)

Bravo !

Fantomette 60-8 (il y a 1 semaine, 5 jours)

Je comprends la saturation. Moi aussi j'ai un peu de mal désormais à m'y mettre. Pourtant j'ai découpé à l'avance un paquet de carré.

Atelier de Claire (il y a 1 semaine, 4 jours)

@Mousse merci !!! 

@Fantomette 60-8 je pense en effet que malgré la satisfaction d'avoir participé à notre niveau à aider au mieux, on sera tous contents de reprendre nos petites cousettes vestimentaires ! 

Ils aiment ce projet