Un petit goût de pro

Discussions

Ouverture - reprise d'une mercerie en Ile de France (hor Paris)

Retour aux forums | Ajouter en favoris

chloranamour (il y a 1 semaine, 4 jours)

Bonjour à tous !!

Je suis totalement nouvelle ici. Je me présente Amélie, 35 ans et graphiste depuis plus de 15 ans.
J'ai pour projet de reprendre ou créer une mercerie en Ile-de-France. Je fais moi même du canevas depuis plusieurs années et du crochet depuis quelques mois. J'ai toujours aimé l'art créatif.

Auriez-vous entendu parlé d'une mercerie a vendre (départ en retraite par ex) ?!

Sinon, quelle serais votre mercerie idéale, qu'est-ce que vous aimeriez y trouver et y faire ?

Un grand merci à tous d'avoir pris le temps de me lire smiley

missumlaut-Kikoo (il y a 1 semaine, 3 jours)

Je précise que je ne suis pas en RP. Pour moi la mercerie idéale aurait un million de sortes de boutons, et une machine à faire des boutons recouverts. Des nuanciers de fils de soie à coudre, pour pouvoir commander. Un choix complet d'aiguilles machine de différentes grosseurs (mon vendeur anglais qui a tout est désormais de l'autre coté d'un mur de taxations diverses). Pas la peine d'avoir du tissu, trop de place, d'immobilisation d'argent, et pas forcément au goût de toutes (sauf petites pièces pour les patcheuses sans doute). Et un assortiment de teintures pour tissu : on ne trouve le plus souvent que le noir, le bleu foncé et le rouge.  Comme service : un affuteur compétent qui passerait à date fixe. Je couds et ne tricote ni ne crochète, ma réponse est donc orientée uniquement couture. 

Zélie Décousue (il y a 1 semaine, 3 jours)

L'idée de la machine à coudre des boutons, dans une mercerie, est géniale ! Globalement l'idée de proposer quelques outils de manière plus ou moins communautaire me parait terriblement moderne. Dans ma mercerie il manque les fournitures spécifiques pour coudre des sacs et c'est assez frustrant, car ce sont des fournitures dont on n'a besoin qu'à l'unité souvent, et pour lesquelles je suis prête à mettre un peu plus cher pour avoir exactement la bonne couleur.

Pour terminer, je dirais que proposer quelques kits, par exemple pour coudre des culottes menstruelles, me semble intéressant.

Bonne aventure !

chloranamour (il y a 1 semaine, 3 jours)

Merci beaucoup missumlaut-Kikoo !! Ces informations sont très précieuses, etant moi même une acheteuse en mercerie, il est vrai que l'on as du mal a trouver des fils de soie, pour ce qui est du tissu, c'est vrai qu'il faut une place considérable, et parfois les tissus de conviennent pas aux acheteurs. 

Encore un grand merci pour avoir pris du temps à me répondre smiley

chloranamour (il y a 1 semaine, 3 jours)

Bonjour Zélie Décousue  !
Merci pour votre message, il est vrai que missumlaut-Kikoo  a raison concernant la machine à coudre des boutons wink
Concernant les kits, effectivement j'envisage d'en mettre à la vente, bien evidemment en restant dans les courants actuels (amugurumi, corbeilles, punchneedle...) , c'est vrai que les fournitures pour coudre ou les accessoires pour sacs manque cruellement dans certaines merceries de quartier.

En tout cas, un grand merci à vous pour avoir répondu wink

genov (il y a 1 semaine, 3 jours)

Pas non plus en région parisienne. J'aime trouver des élastiques de toutes sortes, du fil coton épais pour machine (type Dare-Dare), du cordonnet de soie pour coudre les boutons sur les lainages (cest introuvable au point que je me demande si ça existe encore), des fermetures à glissière de toutes tailles et couleurs, de la doublure bemberg, de l'entoilage de différentes sortes et surtout de bons conseils avec le sourire !

C'est important les conseils, c'est ce qui permet le bon achat qui fait qu'on revient avec plaisir.

 

chloranamour (il y a 1 semaine, 2 jours)

Bonjour genov  !!
Merci beaucoup pour votre message, effectivement les conseils et le sourire sont primordiales, un bon accueil fais toujours plaisir : chaleureux et convivial ! wink

Paulo (il y a 1 semaine, 2 jours)

En fait c'est une "machine à faire des boutons recouverts" dont parle missumlaut-Kikoo, pas d'une machine pour les coudre.

Et ça me semble une super idée !

Car il suffit d'une petite presse à main (on en trouve à pas cher du tout sur un célèbre site chinois) et d'embouts de la taille du bouton. Pas grand chose à avoir dans une boutique, mais un peu "too much" à avoir chez soi, en plusieurs tailles d'embouts en plus... Alors pourquoi pas avoir une presse et offrir ce service ? Production à la demande et en direct, ou en offrant le service pour les boutons à recouvrir achetés dans la boutique.

Une pince à mettre des boutons-pression en libre-service ça peut être une idée aussi ! Qui fera revenir à la boutique pour mettre les boutons-pression : on en profite pour acheter un truc, plutôt que juste profiter du service...

Une location de surjeteuse ? Ou de machine quand on a la sienne en panne ou en révision.

Bref des services qui rendront la boutique indispensable et différente.

chloranamour (il y a 1 semaine, 2 jours)

Merci beaucoup Paulo pour ces nombreux conseils !! smiley
J'en prend bonnes notes.

Encore un grand merci blush

missumlaut-Kikoo (il y a 1 semaine, 2 jours)

Je précise que oui, je pensait à une presse a recouvrir les boutons avec des embouts. Pour ce qui est des fils de soie, on trouve encore relativement du cordonnet à boutonnières mais pour la soie plus fine à coudre, c'est tintin, ou en ligne et comment choisir la teinte pour assortir au tissu ? S'il reste de la place : un petit rayon d'entoilages variés. Les brodeuses et tricoteuses auront certainement d'autres demandes. 

verali (il y a 1 semaine, 1 jour)

@chloranamour, la mercerie de Palaiseau a fermé il y a un an, faute de trouver un repreneur. Il me semble qu’elle est partie en retraite. Je ne sais si le fond de commerce est toujours à vendre.

Britt (il y a 1 semaine, 1 jour)

Je peux te décrire, en gros tant elle pose de produits, ce que vend une mercerie à 20 mn de chez moi. 
il y a longtemps que cette mercerie existe, mais elle a vite compris les demandes et hormis à Lyon, je me demande si une telle boutique existe en Rhône Alpes. En tout cas pas à Valence.

En plus de la laine, Bergère de France et DMC qu’elle a toujours vendu, elle a une partie librairie et magazines pour le tricot et crochet, dans cette partie du magasin, elle vend les aiguilles et crochets Knitpro.
Elle vend des règles pour le patchwork, mais aussi différents types de perroquets. 
des pinces, dont la vario, avec pressions plastiques, métalliques, boutons, œillets.....boutons à recouvrir...boutons classiques, en bois...

Tout un assortiment d’accessoires pour fabriquer des sacs, pochettes, porte monnaie....

Des biais, rubans, toutes largeurs, imprimés ou unis, croquets, 

toutes sortes d’aiguilles, fils, pour surjeteuse, machine, broderie, patchwork. Kits et tissus Sashiko, tissus patchwork au mètre et en fats, filets coton pour des pochons  ou autre, du jersey ( tout cela de grande qualité)

de l’entoilage diverses épaisseurs, tissé non tissé, du molleton

elle représente la marque Pfaff et vend des machines à coudre et surjeteuse. 
Dans chaque secteur du magasin elle a une librairie consacrée au type de loisirs : broderie, couture, patchwork..

Bref, c’est rare si tu ne trouves pas ton bonheur...Elle a toujours ce que tu cherches dans un coin. Mais comme je te l’ai précisé, voilà au moins 15 ou 20 ans qu’elle a ouvert et il y a 12 ans environ elle a repris l’espace boutique de son frère qui vendait de l’électroménager, c’est vraiment grand.

Elle propose aussi des atelierS, les personnes qui y participent doivent acheter tout le nécessaire chez elle.

Si cela peut te donner des idées. 

chloranamour (il y a 1 semaine, 1 jour)

Merci pour cette information @verali !!!! Je vais regarder ça de près wink

chloranamour (il y a 1 semaine, 1 jour)

Merci beaucoup @britt pour toutes ses informations !! Il est vrai que c'est difficile de faire perdurer une mercerie car il faut être à l'affût  sans cesse !! Et on dois pouvoir y trouver à peu près tout pour la couture et autres loisirs créatifs. Pour le moment, je n'ai pas cible de lieu car je ne sais pas où les gens consomment le plus de produits de mercerie. Je sais que le tissu ce vends très bien mais désormais avec internet ça deviens facile de tout trouver. 

En tout cas, un grand merci pour toute cette description laughsmiley

lucie_mdhda (il y a 1 semaine, 1 jour)

Hello, je ne suis plus en région parisienne non plus et je ne saurais pas dire de façon exhaustive ce que je veux trouver dans une mercerie, mais ce que j'en attends c'est : trouver ce que je cherche. Il n'y a rien qui m'énerve plus qu'entrer dans une mercerie pour qlqch de précis et ne pas l'y trouver. Donc je dirais qu'être à l'écoute des demandes des client·e·s et faire des commandes en conséquence est essentiel (et donc laisser entendre aux gens que la prochaine fois, ce sera là).

Par exemple, de passage à Paris le mois dernier, j'ai fait deux merceries du 11e arrondissement pour trouver une bobine de 1000m de fil Gütermann blanc, je pensais que c'était la base de la base et pourtant j'ai fait chou blanc, ce qui m'a bien gonflée.

Autre aventure dans une vieille mercerie à Toulouse, qui a fermé depuis : ils n'avaient JAMAIS les couleurs de coton mouliné DMC dont j'avais besoin. Du coup j'ai fini par arrêter d'y aller et je me rabattue sur une mercerie du centre ville, qui était moins jolie mais beaucoup mieux achalandée.

En ce moment c'est vraiment très à la mode d'ouvrir des merceries "modernes" avec tissus à la mode et tutti quanti, mais personnellement, je m'en fous que ce soit à la mode, je veux surtout que ce soit une caverne d'Ali Baba où je peux trouver TOUT ce dont j'ai besoin.

Britt (il y a 1 semaine, 1 jour)

@chloranamour, j’ai oublié des fermetures éclairs y compris au mètre.

cette mercerie est dans une toute petite ville, dans la Drôme, au bord du Rhône. Effectivement, il y’a internet, mais avec les frais de port tu achètes plus pour compenser, tu ne vois pas, tu ne touches pas, tu n’as pas les conseils de la mercière et les avis des clientes qu’elle transmet.
Par exemple : «  j’ai des clientes qui utilisent plutôt ce produit pour faire telle chose », mais aussi les discussions autour d’une technique avec la mercière et ou les clientes. Bref, un lieu d’échanges aussi.

Très important, il faut  un peu de tout, les basiques et un peu plus...et le conseil professionnel. Si le conseil est bon, tu reviens. Moins cher sur internet, pas sûr, c’est chez elle que je trouve les aiguilles pour appliqués ou pour quilter de Clover le moins cher. La pince vario 4€ moins cher que chez Mondial tissu.

Ensuite certains produits sont plus chers, mais comme je le dis plus haut, tu vois et tu as le produit de suite. Sinon dans le mois. Elle achète chez des grossistes à Lyon deux fois par mois. Elle t’appelle quand elle a ce que tu cherches.
Je t’assure que parfois tu fais la queue. Son magasin est très souvent bondé. 
Voilà aussi le type de services attendu dans une mercerie. 
 

edit : il existe un peu plus près de chez moi, un magasin de tissus avec de la mercerie...La personne qui tient le magasin ne coud pas et répond qu’elle ne sait pas si les questions sont un peu techniques, ses employés changent au moins tous les deux mois, bref aucun conseil valable hormis te renseigner sur le prix quand tu ne trouves pas. J’évite vraiment d’y aller. Mais sur le Nord Ardèche c’est la seule boutique de tissus entre Valence et Salaize, du coup ça fonctionne, malgré les retours pas toujours positifs.