Machines & co

Discussions

Huile machine : pour ou contre le silicone ?

Retour aux forums | Ajouter en favoris

missumlaut-Kikoo (il y a 2 jours, 2 heures)

Chaque fois qu'il s'agit de mettre une goutte d'huile dans mes bestioles, je me pose de graves questions sur le fait d'utiliser du lubrifiant 3 en 1 au silicone (bricolage) ou l'huile machine Bernina sans composition indiquée vendue plus cher au litre que du Chateau-Petrus d'une grande année. 

Et j'aimerais bien savoir où acheter la graisse blanche pour la pignonerie des MAC...Juste pas trop coulante, mais quand même un peu épaisse et ne séchant pas. 

Et non, je ne mets pas d'huile de friture ni de beurre salé. 

Mon bouquin sur l'entretien des surjeteuses ne dit pas de marques ou produits spécifiques. Juste que les surjeteuses familiales "sans entretien" ça ne leur fait que du bien d'avoir parfois un chouïa d'huile dans le ventre. Le "sans entretien"  fait juste que la vie de la bestiole est raccourcie, bien sûr c'est excellent économiquement mais on a le droit d'avoir d'autres critères. Entre parenthèses, c'est la première fois que je la vois tripes à l'air et clairement, le nettoyage de la partie accessible sans démontage ne suffit pas : il y a assez d'entrées dans la partie mécanismes pour que ça soit bien crapoteux de fibres dedans.  Un fil errant a suffi à me gâcher ma soirée...Reste à huiler avant de remonter les capots. 

Du coup, celles qui font leur propre entretien, vous mettez quoi dans la partie entrainement de vos machines et surjeteuses comme lubrifiant longue durée ? 

 

genov (il y a 2 jours, 1 heure)

Je mets de l'huile pour machine, jamais osé autre chose.

Sabine Kanto (il y a 2 jours)

Stecker vend de l’huile «  vaseline, huile minérale blanche » en vente aussi chez Rascol. Jamais du wd40. Elle revient très cher au litre, au 3/4 l, mais tout de même pas au prix d’un Chateau-Petrus !

missumlaut-Kikoo (il y a 2 jours)

@Genov : mais du coup, c'est de l'huile avec ou sans silicone, lithium ? Pour la pignonnerie interne de MAC, je viens de trouver de la graisse au lithium (verte, pas blanche) Facom qui semble tout à fait appropriée sur engrenage métal et abs. Un petit tube, ce qui me va très bien.  Bien sûr je ne met pas de graisse ailleurs. 

Sur les entrailles de la surjeteuse, qui est un peu pénible à ouvrir, j'aimerais mettre quelque chose qui fasse huilage durablement (pas question de démonter toutes les semaines) et qui ne colle pas la poussière qui rentre par les ouies. A priori il ne pleut pas dans ma surjeteuse donc la protection anti-humidité n'est pas vitale...J'aimerais bien savoir quel sorte d'unobtenium il y a dans l'huile Bernina pour qu'elle coûte un prix aussi dément ?  D'accord, il en faut peu, mais pas loin de 1000 euros le litre, c'est quand même étrange. 

missumlaut-Kikoo (il y a 2 jours)

@Sabine Kanto : le WD 40, c'est super pour dégripper quand il y a des vieilles huiles gommées...Mais pas pour huiler en effet. Je huile une fois que c'est propre. Mon lubirfiant que j'ai sous la main  là c'est du 3 en 1 un lubrifiant au silicone. Tu as raison pour le Chateau Pétrus : pour le prix d'un litre d'huile Bernina, tu n'auras qu'une petite année.  Pas une bonne année, j'exagère. 

 

surprisefr (il y a 1 jour, 23 heures)

Alors pour ma surjeteuse j'utilise l'huile que j'ai acheté lors de l'achat de la machine. Je huile très souvent les parties très sollicitées, jamais le haut où se trouvent les disques de tension, d'ailleurs je ne sais pas comment y accéder.

Il faut dire qu'à l'achat on ne m'a pas dit de le faire (bien sûr, machine qui durera moins longtemps !) mais je le faisais toujours avec ma vieille Bernina et donc j'ai décidé d'huiler aussi la surjeteuse et on entend la différence. Je regarderai tout à l'heure de quelle huile il s'agit.

Pour ma nouvelle Bernina achetée en 2019 j'utilise l'huile qui a été fournie, et je pense que ça me durera longtemps, là aussi il faut souvent nettoyer et huiler.

C'est aussi ce que préconise Jean-Claude, le réparateur de machines. Merci à lui pour ses précieux conseils.

missumlaut-Kikoo (il y a 1 jour, 22 heures)

@suprisefr : moi on m'a dit d'huiler très peu ce qui est accessible...(sur la surjeteuse). Ce qui ne l'est pas et demande démontage des capots pour être nettoyé,  on est supposé j'imagine laisser ça au "spécialiste". Loin, cher, des délais et en prime un résultat aléatoire.  Sur ma machine il y a pas mal de vis à enlever (qui seront certainement casse-pieds à remettre). D'où l'idée, maintenant que la panne -un bout de fil égaré - est réglée, de huiler un peu avec une huile longue durée, pour ne pas devoir recommencer  trop souvent cette ouverture. 

La graisse, c'est pour les pignons de MAC, et je pense avoir trouvé celle qui convient. 

 

surprisefr (il y a 1 jour, 22 heures)

Je viens de vérifier : "vaseline oil" fabriqué en Pologne et prévu pour MAC et mécanismes de précision.

missumlaut-Kikoo (il y a 1 jour, 21 heures)

Ah ben au moins chez toi il y a quelque chose de marqué ! Merci. 

genov (il y a 1 jour, 21 heures)

Sur l'huile machine que j'utilise, il n'y a rien d'écrit, même pas la marque, c'est désolant !

missumlaut-Kikoo (il y a 1 jour, 17 heures)

Sur celle que m'a donnée Mr , il n'y a pas de composition et c'est en allemand, c'est une huile très fluide "pour mécanismes de précision". Je me demande quand même qu'est-ce qu'ils mettent dedans Bernina par rapport à l'huile de vaseline qui coûte 40 euros le litre sur amazon. Des truffes ? En plus le conditionnement est affreux, on risque autant de s'en servir plusieurs fois que d'un sachet de ketchup. Bon, ça ira comme ça, mais je suis curieuse de comprendre. 

Paulo (il y a 1 jour, 14 heures)

La graisse blanche que l'on trouve dans nos machines ressemble fort à de la graisse silicone blanche (fais une recherche avec ces mots et tu en trouveras assez facilement) en tout cas elle ressemble beaucoup en tout point à celle que j'utilise dans un tout autre domaine et pour graisser des pièces de précision. Moi je la paye au prix de la Romanée Conti mais j'en consomme bien moins.

Cette graisse silicone est extrêmement fine et reste "humide", elle ne s'amalgame pas, ne colle pas, et il faut n'en mettre qu'un demi grain de riz basmati.

En tout cas, ce genre de graisse vaut cher, et j'ai tendance à penser que plus la mécanique est précisé, où fonctionne vite comme dans nos machines, plus il lui faut une graisse de qualité. Ça n'a l'air de rien, mais chaque lubrifiant a des qualités, est plus ou moins fluide, hydrophobe, récoltera ou pas la poussière, restera ou pas en place etc. Donc, le bon lubrifiant, celui conseillé, est le meilleur choix.

Et surtout bannir l'utilisation du WD40, une horreur comme lubrifiant. C'est un bon dégrippant, mais il ne faut pas compter sur lui pour lubrifier durablement.

kiki34 (il y a 18 heures)

Lorsque j'ai récupéré mes machines chez mon réparateur bien aimé, mon mari a sauté de joie en repérant un bidon d'huile ( apparemment, il cherchait depuis un moment! ) . Il utilise ça pour les mécanismes de tourne- broches qu'il répare. Après recherche dans son gourbi, j'ai trouvé: il s'agit d'un bidon de 1 litre de vaseline technique, intitulé du bidon: huile minérale extra blanche. Pour toutes machines à coudre, à bain d'huile . Marque EB 15 . Il a payé ça une 15 aine d'euros. Après recherche sur le net, j'ai vu un flacon de 125ml chez Rascol à 3, 95 euros, même marque.