Coupe à plat

Discussions

A quoi sert l'embu de manche ?

Retour aux forums

soffie (il y a 6 jours, 13 heures)

Bon, je fais quand même part de mon intuition originelle qui a l'air fausse : j'avais  dans l'idée  que l'embu servait à décaler un chouïa le point d'épaule.

missumlaut-Kikoo (il y a 6 jours, 11 heures)

Sur la manche l'embu fait genre 4-5 cm (ce n'est pas documenté et si  j'ai un réglet en pouces, en revanche je n'ai pas de ruban en pouces. 

J'ai redonné de l'aisance au buste en améliorant la courbe sur les omoplates et en faisant les coutures à 1 cm. Ce qui ajoute 1 cm de largeur à l'entournure, je n'ai pas touché à la manche à part la rotation vers l'avant  d'un cm  mais elle aussi, je l'ai montée à 1 cm. Plus d'embu, plus de fronces. La mobilité est restée convenable, sauf vers le haut (bon, je ne suis pas chef d'orchestre mais ça sert quand même). 

Du coup j'ai sorti le patron d'une petite veste(fashion style très modifiée) que j'ai presque finie (mais avec une boulette décourageante). J'ai vérifié que le vêtement se lève un peu quand je lève le bras  dans une mesure acceptable.  Je lui avait mis une manche Lekala gratos, qui fonctionne assez bien avec l'entournure fashion style. Et comme il me semblait, elle est plus proche de l'aisselle devant.

La manche tailleur Lekala est aussi assez différente, le dessous de manche est plus réparti entre l'avant et l'arrière, la manche Rebecca Page a le dessous qui démarre très près de la couture de coté. Je ne pense pas que ça aie d'importance pour la tête de manche, par contre sur la courbure du bras si. 

Je vais commander une nouvelle manche Lekala en fonction de l'entournure Page et voir ce que ça donne...

J'ai trouvé les articles en référence vraiment bien : je suis du genre à chercher à comprendre le pourquoi. Ensuite, le comment faire quelque chose de portable ne me déplairait pas , en fait. 

 

 

Biquette© (il y a 6 jours, 10 heures)

Je n'arrive pas à voir ce que tu veux dire par "la manche Rebecca Page a le dessous qui démarre très près de la couture de coté" ?

missumlaut-Kikoo (il y a 6 jours, 8 heures)

Les deux cas de figure sont des manches dites tailleur, en deux parties donc. Dans la manche Rebecca Page, la couture dessous de manche-dessus de manche devant est très près de la couture latérale, tandis que dans la manche Lekala le dessous de manche monte plus sur l'avant.

Il se peut (ou pas) que ça aie une importance car une manche tailleur est courbe, ce n'est pas un bête morceau de cône comme une manche en une pièce. 

Une rapide investigation dans le placard m'apprend que la forme Lekala est habituelle.

Par contre, l'impression de ma manche Lekala longue m'apprend que ce n'est pas une manche tailleurs habituelle mais une manche en 3 parties, et droite ! Je suppose que je vais devoir reprendre le modèle précédent, qui est demi-longueur...pffff

missumlaut-Kikoo (il y a 5 jours, 13 heures)

Suite mais pas fin : comme je suis sur la manche courte Lekala, j'en ai profité pour tester 2 méthodes d'elargissement d'une manche en deux morceaux : la methode Zieman (pivotages) et la méthode couper-écarter telle qu'expliquée fort bien sur le site de Closet Core Pattern. Les deux méthodes aboutissent c'est logique a un petit applatissement de la tête de manche, et donc un raccourcissement de la longueur du dessus de manche. Les élargissements n'ont pas tout à fait la même allure le long des cotés,  et la méthode Zieman amène des pointes à coté des pivots latéraux. Il faudra les lisser. 

Elle apporte en plus une modification de longueur au dessous de manche pour que "ça colle",  mais sans modification de courbure. 

Les cotés du dessus de manche ont pris un peu de longueur puisqu'ils sont plus courbes.  Je n'ai pas sous la main de quoi mesurer ça de façon fiable...1 cm à la louche. On pourrait estimer que ça compense la longueur perdue en bas mais je ne le sent pas comme ça. 

Pour moi, ces deux méthodes pèchent sur la même chose, l'harmonisation avec le dessous de manche. Le fait d'utiliser un tissu sans déformation (genre enduit) peut montrer des choses qu'un lainage souple amortit sans broncher. 

La méthode Zieman a le défaut de sa complication, quand on a des ajustements multiples et une idée pas forcément exacte de leur valeur et précise de leur localisation.

J'aimerais bien avoir une référence vers la méthode "par les coutures" pour comparer aussi.