Conseils couture

Discussions

Presser les coutures encolure et emmanchure sur un corsage sans manche

Retour aux forums | Ajouter en favoris

MMM (il y a 1 mois, 3 semaines)

Bonjour !

Je reviens avec une question que j'ai longtemps négligée par paresse... il s'agit de celle de la presse des coutures ! (avec le temps, heureusement, l'exigence finit par venir)

Presser une couture ouverte, facile.

Presser une couture fermée, mes doigts commencent un peu à trembler parce qu'ils ont peur d'y rester, mais au bout du compte je m'en sors quand même à force de tourner, retourner, plier et déplier mon tissu dans tous les sens.

Là où je ne maîtrise pas du tout en revanche, c'est quand il s'agit de presser les coutures d'assemblage de la doublure au tissu principal au niveau de l'encolure et des emmanchures, lorsque le corsage n'a pas de manche (ou a des mancherons)... Plusieurs problèmes en effet :

- Tant que l'ouvrage n'a pas été retourné sur l'endroit, impossible d'ouvrir les coutures sans faire un pli perpendiculaire à la ligne d'épaule (devant et dos)

- Une fois l'ouvrage retourné sur l'endroit, ben... l'envers (et donc les marges de coutures) ne sont plus du tout accessibles !

Impossible donc de triturer mon tissu dans tous les sens et ma pliure n'est jamais propre, le tissu se plie systématiquement avant la piqûre (quand c'est le tissu principal ça passe encore mais quand c'est la doublure, elle devient de fait visible sur le vêtement fini donc bof). Pas possible non plus de faire des surpiqûres ET sur les lignes d'emmanchure ET sur la ligne d'encolure (en tout cas pas à la machine) (il existe peut-être une astuce mais je ne la connais pas).

J'utilise cette méthode pour l'assemblage : https://www.petitcitron.com/techniques-de-couture/coudre-robe-sans-manche-doublee

J'en suis réduite à envisager de demander un prêt à mon banquier pour me procurer tous les accessoires de repassage de R*sc*l, mais même dans l'hypothèse où il accepterait, pas sûr que cela soit suffisant sans conseil...

Un grand merci par avance !

missumlaut-Kikoo (il y a 1 mois, 3 semaines)

Alors note bien que comme je mets plutôt des parementures (et la doublure à la main accrochée dessus) je n'ai pas essayé avec seulement la doublure. Les parementures sont environ 1mm plus petites que le dessus, ça évite que ça dépasse. Peut-être que ça fonctionnerais bien avec la doublure ? 

Miiiio (il y a 1 mois, 3 semaines)

Ah bah c'est là que tu comprends que les outils de repassage Rascol ne sont pas juste là pour la gloire mais parce qu'ils sont utiles.

Ceci étant, si tu n'as pas le budget, rendez-vous au magasin de bricolage pour acheter une baguette en bois ronde, ou demi-ronde (qu'il faudra bien poncer si elle n'est pas parfaitement lisse) ou au rayon ménage pour se munir d'un manche à balais en bois.

Recoupe pour avoir quelque chose de manipulable autour de 40-50 cm et voilà ! Tu pourras désormais commencer par repasser les coutures ouvertes sur l'envers avant de retourner. Cela permettra d'obtenir une bord plus franc.

2e astuce : ta doublure devrait être quelques millimètres plus petite que le tissu principal. Elle viendra ainsi naturellement tirer vers l'intérieur, assurant ainsi son invisibilité.

MMM (il y a 1 mois, 3 semaines)

Haha, merci Miiiio pour le conseil de bricolage ! l'idée si je comprends bien c'est de faire passer la baguette par l'épaule, entre le tissu principal et la doublure, et de s'en servir comme surface de repassage pour ouvrir les coutures ? Un conseil d'accessoire Rascol pour m'éviter de sortir la scie sauteuse ?

Quant à diminuer d'un à quelques millimètres la doublure (ou effectivement la parementure missumlaut-Kikoo, car mes ennuis de repassage apparaissent aussi avec une parementure) : pardon, je suis une bleue, mais quelles sont exactement les mesures à diminuer ? parce que jusqu'ici pour mes doublures je me contentais de reprendre exactement les même pièces de patron que le tissu principal ! angel

missumlaut-Kikoo (il y a 1 mois, 3 semaines)

Prendre 1 à 2mm autour de l'encolure et des entournures. Ca dépend de l'épaisseur du tissu, plus le tissus est épais, plus ton pouième doit être grand...Mais ça reste un pouième. 

Dame Bobine (il y a 1 mois, 3 semaines)

Pour repasser au niveau des épaules sans sortir la scie sauteuse, la cuillère en bois de la cuisine fonctionne parfaitement wink (même pas besoin de passer par Rascol, hé hé).

MMM (il y a 1 mois, 3 semaines)

missumlaut-Kikoo Du coup je trace ma nouvelle ligne de couture sur la doublure parallèlement à l'ancienne, à 2 mm d'écart, c'est ça ? A l'intérieur de la pièce pour réduire la taille de la pièce ou bien à l'intérieur de l'ancienne marge pour avoir une ligne plus courte (vu que dans le cas de l'encolure comme de l'emmanchure c'est une ligne concave) ? (désolée, j'ai un peu de mal à visualiser)

Dame Bobine Oui je me suis fait cette réflexion aussi ;)

missumlaut-Kikoo (il y a 1 mois, 3 semaines)

1 ou 2 mm oui. Et ça ne fait pas vraiment de différence où tu la trace, mais pas sur les coutures d'épaules. Si tu utilise un patron sans marge tu le grignote un peu donc là, c'est la ligne de couture que tu déplace directement. Si tu utilise un patron avec marge et que la distance à la marge te sert de repère, tu grignote le bord du patron et ta ligne de couture en est déplacée d'autant. 

J'utilise boudin saucisse et jambon de repassage (faits maison avec des chutes bien tassées) pour repasser les courbes. En théorie ça se bourre avec de la sciure, mais c'est devenu un produit de luxe pour bobos. 

Miiiio (il y a 1 mois, 3 semaines)

Pas mal la cuillère en bois !

Grenadine C (il y a 1 mois, 3 semaines)

La cuillère en bois c'est la technique Burda qui a longtemps fait rigoler les couturières branchées, mais si on y regarde bien, elle est difficile à égaler laugh

Je suis d'accord avec Miiiio, les outils de repassage sont des plus utiles, mais on peut se faire des ersatz avec un peu d'astuce. Perso j'utilise un bout de tringle en bois (c'est pas mal mais ça roule, je pense investir dans la gamme Rascol à terme), ou la fameuse cuillère pour les petits tubes... En attendant, un bout de bois rond, un coussin de repassage en boudin et une jeannette, c'est déjà un bon début. Diminuer les pièces de parement/doublure aide aussi pas mal.

Idem avec le dessous de col de chemise (ou l'intérieur de poignet, le dessous de rabat de poche, etc.) : raboté de 1mm tout autour de la pièce, il vient de positionner naturellement en retrait par rapport au dessus de col tout en offrant une belle forme naturellement courbe, tu peux essayer sur de petites pièces comme ça pour te rendre compte.

 

MMM (il y a 1 mois, 2 semaines)

Technique de la cuillère en bois validée aujourd'hui sur ma robe déjà cousue ! j'ai un peu repris les coutures côté de ma doublure pour tenter de la rétrécir, je pense qu'effectivement pour la prochaine ça vaudra le coup de diminuer dès la coupe...

Merci pour toutes vos idées en tout cas !

(et pour les ersatz divers, le coussin de repassage, j'en suis encore à la serviette de toilette roulée, c'est vous dire...)