[Tuto] Le porte-bébé le plus efficace du monde

Par Liseli le 17 mai 2022 dans Techniques & tutos

Vous cherchez la solution simple, rapide et légère pour porter un enfant en bas âge ? Voici le tutoriel qu'il vous faut !


Oui, ceci est vraiment un porte-bébé !

A ma naissance, une collègue de ma mère venant d'un pays d'Afrique noire non identifié lui a offert un porte-bébé en lui expliquant que c'est comme cela que les bébés étaient portés par chez elle. Ma mère a accepté le cadeau mais sans explications, elle n'a jamais réussi à faire confiance au bout de tissu... Pour une raison indéterminée, elle a gardé le porte-bébé jusqu'à ce que j'aie l'âge de jouer à la poupée. Je l'ai beaucoup utilisé dans ces conditions-là et lorsque j'ai rangé définitivement ma poupée, j'ai fait bien attention de garder cette merveille car j'étais certaine que cet objet avait un potentiel énorme. Par chez moi, comme le modèle original est décoré d'un koala et de son petit, le modèle a naturellement pris le nom de koala, que j'utiliserai ci-dessous pour nommer la chose.

Après deux ans et deux enfants passés dedans (le mien et celui d'une amie), je vous le confirme : ce porte-bébé est absolument génial !

De quoi s'agit-il ?

Ma mère avait de bonnes raisons d'être sceptique, à une époque où le portage n'était pas autant à la mode que de nos jours... Ce porte-bébé est constitué d'un trapèze de tissu sur lequel sont cousues deux bandes rectangulaires. Aucun système d'attache, aucun réglage possible et la grande question : comment peut-on porter un bébé là-dedans ???


Oui oui toujours, c'est bien l'autre face de la photo précédente et non, il ne manque rien !

Avant de vous donner les instructions, je pense qu'il est nécessaire de faire trois précisions :

  1. Utiliser ce porte-bébé demande plus de confiance qu'utiliser un porte-bébé du commerce pour certaines personnes ; si vous l'offrez, pensez à vérifier que le cadeau sera apprécié...
  2. Ce moyen de portage est plutôt un portage d'appoint (pour préparer le repas / compléter la poussette) que pour porter plusieurs heures... même si aucun porte-bébé ne devrait être utilisé sur de très longues durées (risques de tensions musculaires autant pour le porté que le portant).
  3. Moi-même et le site Thread & Needles déclinons toute responsabilité si des enfants sont blessés en utilisant ce moyen de portage.

Ceci étant noté noir sur blanc, je précise que ma confiance a été suffisante pour porter mon enfant entre ses 2.5 mois (moment où j'ai pu récupérer le koala chez mes parents) et à peu près le moment où il faisait 10 kg. Mon mari pourtant très sceptique au départ et jamais convaincu par les slings et écharpes est un des plus fervents adeptes de ce moyen de portage et le modèle a convaincu une amie très stressée de laisser tomber sa fille, qui a particulièrement apprécié le moyen de portage moins collé-serré que l'écharpe, que sa fille détestait. Notre prochain enfant sera porté là-dedans probablement dès la sortie de la maternité, n°1 étant sorti de la maternité dans un onbu, l'équivalent japonais avec réglage des bretelles.

Comment porter un bébé là-dedans ?

De ce côté, rien de bien sorcier : vous posez le bébé sur le trapèze, la tête dépassant de la grande base du trapèze et les fesses du côté de la petite base. C'est normal qu'il reste du tissu en-dessous des fesses de l'enfant. Chaque jambe passe dans une anse. Sur un petit bébé de deux mois, ça fonctionne. Pour un bébé plus petit, vous pouvez tester la technique que m'a conseillé la puéricultrice de la maternité au moment de sortir avec n°1, donc avec un onbu et pas avec le koala : placez le nouveau-né en position petit paquet grenouille, les jambes repliées en position fœtale et les bras de chaque côté du visage et repliez le bas du trapèze sur lui. Au moment de soulever le koala, le nouveau-né est donc au fond d'un petit sac de tissu, posé sur ses fesses mais pas sur ses pieds, qui sont légèrement plus hauts mais ne dépassent pas par les anses.


Placer le bébé sur le trapèze, grande base sous la nuque.
L'installation peut aussi se faire sur les genoux.
Placer les anses entre les jambes du bébé (c'est normal qu'il y ait des plis).

Pour vérifier la position, on soulève le trapèze par les anses. Si le bébé est bien placé, il va s'enrouler sur sa colonne vertébrale comme un hérisson... ou un koala !


Un bébé bien placé. Attention : si vous vous entraînez avec une poupée, cette position ne va pas du tout vous rassurer car le poids de la poupée est trop faible pour faire tenir correctement le poupon dans le koala.

Finalement, il ne reste plus qu'à mettre les bras dans les anses et voilà ! Une fois à l'aise, on peut facilement porter sur le dos aussi, soit en posant l'enfant sur un lit ou un canapé et en venant chercher les anses en se penchant en arrière, soit en croisant les bras au moment de prendre les anses depuis devant soi puis en amenant le koala sur son dos comme vous feriez avec un sac à dos.


Un poupon aussi bien porté qu'il peut l'être : avec un vrai bébé, le tissu est tendu et les genoux sont plus fléchis grâce au poids des fesses.

Si comme moi vous faites une confiance aveugle à votre koala, je vous conseille néanmoins vivement d'éviter de faire comme moi sur toute la ligne. Ma première expérience de l'objet fut tentée devant ma mère, mon père et mon mari, tous les trois très sceptiques, au-dessus du sol en carrelage de la cuisine avec mon premier-né de deux mois et demi. Autant dire que j'ai failli être dénoncée au service pour l'enfance maltraitée !

Pourquoi est-ce révolutionnaire ?

En matière de portage d'enfant en bas âge, il existe une pléthore de possibilités : vos bras, un porte-bébé avec des attaches et des réglages, un sling, bande de tissu avec deux anneaux permettant de porter sur une épaule, une écharpe de portage pour nommer les plus courants, sans compter les pagnes africains divers, mei-tei, onbu et autre spécialités régionales...


Plié, le koala tient dans une poche de veste et pèse quelques centaines de gramme, qui dit mieux ?

J'ai testé toutes les versions citées ci-dessus mais aucun n'a eu autant de succès chez nous que le koala grâce à ces quelques arguments :

Comment confectionner cette merveille ?

Rentrons dans le vif du sujet ! Non seulement le koala est d'une simplicité géniale à utiliser mais c'est absurdement simple à confectionner. Le patron est composé de deux pièces, à couper chacune deux fois. Les mesures sont données marges de 1 cm comprises.

Le corps

Trapèze de tissu à couper deux fois dans le même tissu :

Les anses

Deux bandes de tissu de 17 cm de large et 72 cm de long, à plier en deux dans le sens de la longueur pour former les anses.


Couper 2x chaque pièce ; le positionnement sur votre tissu dépend de son élasticité et de sa largeur.

Le tissu

Il vous faut du tissu solide mais légèrement déformable. La version de départ est en toile / natté de coton relativement grossier, la version cousue pour ce tutoriel est un morceau d'une écharpe de portage 100% coton, probablement autour de 230 g/m^2. Je n'utiliserais pas du tissu trop épais, l'écharpe de portage est à mon sens le maximum à utiliser (le porte-bébé est cousu dans une double épaisseur de tissu). De la cotonnade genre wax fonctionne certainement pour une version très légère mais c'est probablement un peu limite concernant la déformabilité du tissu... Je n'utiliserais personnellement rien de moins robuste.

Difficile de vous dire combien de tissu il vous faudra comme cela dépend grandement de la laize de votre tissu ainsi que de son élasticité et de ses potentiels motifs. Pour un tissu dont l'élasticité et le motif sont les mêmes dans les deux directions et de 150 cm de large, vous pouvez couper les anses perpendiculairement au droit-fil et les trapèzes tête-bêche, 42 cm seront donc suffisants. Pour mon vieux bout d'écharpe de moins de 70 cm de large, j'ai coupé les trapèzes perpendiculairement au droit-fil et les anses dans le droit-fil, j'ai donc eu besoin de 146 cm d'écharpe. Comme les pièces sont très simples, je vous conseille de les découper à l'échelle dans du papier et tester directement de quelle quantité de tissu vous aurez besoin selon le tissu envisagé.

Notez tout de même : si vous avez moyen de faire rentrer le "patron" dans beaucoup moins de tissu en diminuant d'un ou deux centimètres la longueur et/ou largeur des anses, ça marche aussi. Les mesures sont très aléatoires, sur le modèle de base, il y avait 3 cm de différence de longueur entre les deux anses pour vous donner une idée et je m'en suis rendue compte en rédigeant ce tutoriel.


Les pièces du patron.
Ne pas oublier de laisser un trou pour retourner les pièces lors de la couture !
Une broderie style sashiko après beaucoup d'hésitation...

Décoration

Si vous souhaitez décorer le dos du koala, le plus simple est de le faire maintenant, à moins de peindre quelque chose, dans quel cas on peut le faire après avoir terminé le porte-bébé, comme sur le modèle original. Rappelez-vous que le tissu sera déformé par le poids du bébé, évitez donc les décorations trop rigides et optez plutôt pour une broderie légère, de la peinture ou du patchwork avec du mou.

Si votre tissu n'a pas de motif avec un sens clair, je vous conseille vivement une décoration permettant de savoir où est le haut du koala... Bizarrement, même comme ça, à 3h du matin, c'est difficile de s'y retrouver !

La couture

Le modèle de base était cousu avec un fil coton d'assez piètre qualité et à très grands points. Je vous conseillerais d'utiliser du fil de qualité quand même, vous allez placer un bébé là-dedans, mais pour information la version de piètre qualité a survécu à plus d'un an d'utilisation pluri-quotidienne avec un enfant de 10 kg sans casser.


Coutures originales des anses en carré à point droit très allongé.
Coutures pour rallonger légèrement les bretelles au point zigzag en carré.

Pour la couture du nouveau modèle, j'ai utilisé un point légèrement plus court que ce que j'utiliserais normalement pour un tissu aussi grossier (longueur 2.5/5 sur ma machine plutôt que 3) suite à une discussion avec une mercière de la mercerie de Charonne (merci à vous pour les conseils si vous me lisez) qui m'a affirmé que cela rendrait la couture plus résistante. Après sur le modèle original, le point était très long et ça a tenu...

Plier chaque anse en deux dans la longueur, coudre tout autour à 1 cm du bord en laissant un trou suffisant à une extrémité pour retourner la bande. Dégarnir un peu les coins et retourner.

Coudre les deux trapèzes l'un sur l'autre à 1 cm du bord en laissant un trou de la largeur de votre main environ au milieu de la petite base. Dégarnir un peu les coins et retourner.

Bien repasser les pièces, fermer les trous à la main puis surpiquer tout autour des bords à 0.75 cm sur chacune des trois pièces avec un point plus long que pour la couture (j'ai utilisé un réglage de 4/5).


Les pièces terminées avant l'assemblage final.

Placer une des anses à 3.5 cm environ du haut de la grande base, côté pliure du tissu vers l'intérieur du porte-bébé, et coudre l'anse en place. Faire de même avec la deuxième anse ainsi qu'avec chacune des deux autres extrémités.

Selon votre taille ou celle des principaux intéressés à porter ce koala, vous pouvez vérifier que la longueur des anses n'est pas excessive en épinglant le bas des anses sur la petite base et en enfilant le koala comme un sac à dos avant de coudre le bas des anses. Pour vous donner une idée, je fais 1.75 m de haut et les bretelles étaient à l'origine plus courtes de 5 cm. Je trouve que c'est plus confortable quand le trapèze se place comme un sac à dos, ce qui correspond à peu près à ce que vous ressentirez quand il y aura un enfant dedans mais de nouveau, nous ne sommes pas à deux centimètres près.

Un conseil : ne cousez pas les anses sur les surpiqures des pièces ! Vous me remercierez si vous vous retrouvez à devoir découdre les anses...

Il ne vous reste plus qu'à trouver un bébé à lâcher dedans pour épater la galerie !

 

A propos de l'auteur : Liseli

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Nabel (il y a 1 mois, 2 semaines)

Je ne connaissais pas et c'est là qu'on se demande pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué (ou l'inverse ;-) )

Et voilà, maintenant, je suis dépitée de ne pas pouvoir tester !

Merci pour ce tuto, il sera surement utile.

Selenz (il y a 1 mois, 2 semaines)

Super intéressant, merci ! J'ai un ou deux bébés qui vont tomber dans mon entourage, je vais garder ce tuto précieusement :)

le B.A.BA. de Béa (il y a 1 mois, 2 semaines)

Je ne connaissais pas ce moyen de portage. Je trouve ça très bien, mais j'ai quand même un doute sur le côté protection du dos (du porteur !) suite à mon expérience personnelle. J'ai porté mes 3 enfants en écharpe de façon intensive de leur naissance à leurs 3/4 ans (pour des randos par exemple à cet âge). Je les portais dans le dos à partir d'un certain poids (je ne saurais plus dire lequel), et je me suis rendue compte que si mon écharpe n'était pas très serrée, et les "bretelles"  (et donc l'enfant) bien plaqués contre mon dos, j'étais incapable de porter sur la durée, J'ai essayé aussi avec un porte bébé type ergo, et même sentiment : ça tire trop sur les épaules et le dos, alors que pas du tout avec une écharpe bien réglée.

Du coup pour moi je partirai sur ce type de porte bébé pour du portage "court", ou avec un bébé pas trop lourd je pense... mais comme il n'est plus question de bébé chez moi... ben je ne testerai pas ! cheeky
Mais pourquoi pas pour ma soeur, qui n'arrive pas avec l'écharpe, ça pourrait être pas mal ! Je retiens l'idée.

Merci pour cette découverte !

Liseli (il y a 1 mois, 2 semaines)

@Nabel: tu as des grands enfants, tu auras peut-être l'occasion de tester d'ici quelques années ;-)

@Selenz: pose vraiment la question avant, histoire que ça fasse pas comme avec ma mère !

@le B.A.BA. de Béa: Ah oui, pardon, je vais faire un edit ! C'est pour du portage "1h max avec un tout petit, 20mn à 10kg" dans mon cas. Perso, le portage en écharpe me tue le dos même bien serré car le poids est trop haut sur mon dos, je porte bien plus longtemps si le poids est bas (koala, pagne, manduca & affiliés). C'est vraiment un moyen de portage "hop on hop off", pour compléter la poussette, se libérer les mains pour préparer à manger, etc. plus que dans l'optique de porter plusieurs heures d'affilée. Après toutes mes recherches, j'ai aussi trouvé que dans certains pays d'Afrique, on utilise un truc un peu de ce genre SOUS le pagne, du coup ça réparti le poids entre les épaules et les seins et ça plaque l'enfant plus près du corps... mais j'ai pas réussi à trouver ni d'image ni de témoignage plus poussé que "il paraît que..."

ViviB (il y a 1 mois, 2 semaines)

J'en regretterais presque de ne pas vouloir lancer un 2ème :p j'avais adoré le portage en écharpe collé-serré mais je l'ai utilisé en hiver. Le koala que tu montres est vraiment plus léger et compact 

le B.A.BA. de Béa (il y a 1 mois, 2 semaines)

ah ben c'est marrant @Liseli moi c'est l'inverse : je porte bcp plus longtemps avec le poids très haut sur le dos ! laugh (enfin je portais... snif... c'est fini pour moi... crying)

Comme quoi on est toutes faites différemment, et du coup c'est chouette d'avoir différents possibilités !

Moi je suis toujours épatées de voir certaines femmes africaines porter leur bébés/jeunes enfants avec juste un pagne noués sous la poitrine ! Quelle aisance elles ont !

verali (il y a 1 mois, 1 semaine)

Super sympa de voir une nouvelle méthode de portage ! J’en ai testé pas mal d’autres avec une nette préférence pour l’écharpe portée assez haut, comme @le beaba de Béa. J’ai même testé le pagne africain. Je ne vois malheureusement pas d’occasion d’essayer dans mon entourage, peut-être dans une quinzaine d’années quand mes enfants en auront à leur tour… 

Liseli (il y a 1 mois, 1 semaine)

@ViviB: non, clairement, c'est pas une raison suffisante pour faire un deuxième enfant! Je peux te prêter le tout dans quelques mois si tu veux tester par contre :-D

@verali et le B.A.BA. de Béa: j'aime bien le pagne justement mais je suis pas assez sûre et je trouve que devoir régulièrement le resserrer est contraignant. Mon fils aimait bien en tout cas! C'est sûr qu'il y a trois écoles pour le portage: "j'aime porter en haut du dos", "j'aime porter en bas du dos" et "je n'aime tout simplement pas porter".

Rusaloysia (il y a 1 mois, 1 semaine)

Je ne connaissais pas, et je ne sais pas si j'oserais.

J'ai porté l'aîné avec une écharpe puis un porte-bébé hybride (façon mei-tei), surtout sur le ventre. J'aime beaucoup la manière d'ajuster le tissu de ces 2 moyens, mais là, avec un koala tout frais dans les bras et la mise en garde de la sage-femme sur le portage qui serre la taille, j'hésite à utiliser un sling. Je crains pourtant l'asymétrie sur mes épaules...

En tout cas, ce tuto est une très bonne idée, que je garde sous le coude au cas où des copines ou cousines seraient intéressées !

Mquipique (il y a 1 mois, 1 semaine)

@Liseli, il y a une 4e catégorie : l'enfant déteste ça laugh, et ce, quel que soit le moyen de portage ! L'un des miens a toujours détesté être contraint et collé. Seul le sac à dos de rando a été utilisé quand il était plus grand... et encore, fallait pas que ce soit trop long !

Après, et c'est très personnel, j'ai tendance à penser que le portage peut vite virer à l'aliénation. Par exemple, j'ai toujours préféré poser mes bébés pour faire les tâches quotidiennes et être vraiment libre : maman n'est pas constamment disponible. C'est dans mon caractère, je conçois très bien qu'on puisse vivre les choses autrement. Mais j'ai toujours trouvé ça très pratique pour les sorties quand on ne peut circuler en poussette ou qu'on a déjà un autre enfant dans la poussette !

Liseli (il y a 1 mois, 1 semaine)

@Rusaloysia: en écharpe, tu peux très bien porter sans passer par ta taille! Recherche les portages "kangourou" par exemple: https://lespetitsportes.wordpress.com/2015/06/15/le-guide-des-nouages-kangourou-echarpe-tissee/

Pour le sling, moi j'ai tenu quelques mois mais j'ai très vite trouvé ça trop asymétrique pour mon dos.

@Mquipique: oui, l'option "l'enfant déteste" a été oubliée, c'est vrai! Je suis aussi une adepte de poser l'enfant mais exactement comme l'option "l'enfant déteste être porté", il y a l'option "impossible de poser l'enfant". Moi-même et ma nièce, on est de ce genre-là: c'est pas intéressant de rester couchée à rien faire alors qu'il y a des trucs intéressants à regarder ailleurs. Invivable pour les parents, promis... Le mien n'avait aucun problème à être posé par terre sur d'assez longues périodes mais il y a des tranches horaires où c'était vraiment insupportable (genre t'es en retard pour faire le repas et il te le fait payer... perso je préfère cuisiner avec un sac à dos que cuisiner avec une alarme incendie), on a aussi utilisé le koala comme moyen de portage pour aller à la crèche et ça nous a sauvé pour le faire siester à une époque notamment.

Mquipique (il y a 1 mois, 1 semaine)

@Liseli, hélas, je pense que deux de mes enfants sont dans la même catégorie, posés ils s'ennuyaient très vite (et ça continue en grandissant, y'a pas de raison) et pleuraient. Mais à l'inverse de toi, l'option sirène me convenait mieux que l'option koala, j'étais plus efficace haha !!

En tout cas pour en revenir à l'article, je trouve ton koala très ingénieux, et si simple surtout. Mais je ne ferai pas de 4e pour tester, j'en discuterai avec les futurs parents autour de moi. Et ton sashikoala est bien mignon :-)

Rusaloysia (il y a 1 mois, 1 semaine)

@liseli, merci pour ce lien, il est très intéressant !

BrightEyedMum (il y a 1 mois, 1 semaine)

"perso je préfère cuisiner avec un sac à dos que cuisiner avec une alarme incendie"

Haha ! :) ça me parle...

Ici, je n'ai plus de petit·e à porter, sinon j'aurais tenté... je mets ça dans un coin pour cadeau ou proposition à d'autres...

AnneE (il y a 1 mois)

Bonjour et merci pour ce tuto.

J'ai une question: comme les bretelles sont fixes, il me semble difficile de s'adapter à des porteurs de taille ou de corpulence différentes, ce qui est fréquent dans un couple. Avez-vous eu ce genre de difficulté?

Car du coup, je me demandais si il n'y aurait pas d'intérêt à avoir le même porte bébé mais avec des bretelles bien plus longues, qui pourraient passer dans une fente en bas de la pièce de tissu principale de façon à ajuster le tout à la taille du porteur.

Liseli (il y a 4 semaines, 1 jour)

@AnneE: sur la version que je propose, effectivement, il n'y a pas de moyen de régler la longueur des bretelles mais comme c'est "de toute façon pas très bien réglé" et pour du portage d'appoint, ça marche quand même sur une grande quantité de morphologies (1.50m à 2m de haut testé et OK, pour la corpulence j'ai pas eu de modèle très "hors standard" côté large par contre). Donc je peux pas garantir que ce soit confortable en même temps pour un modèle 1.50m-40kg et 2m-120kg...

Pour la technique des sangles, il existe un porte-bébé où le trapèze est bien plus long en hauteur et on passe de très longues sangles d'épaule pour "sangler" sous les fesses et tenir le tissu. Encore un peu plus casse-gueule comme première approche mais cette fois totalement réglable ;-)
Cf. notamment ici ou dans la galerie je crois.

Le coup du trou, je suis pas sûre de recommander: il y aura des tensions de folie sur le tissu... Sinon, à faire en croisant les pans sous les fesses de l'enfant justement? Ou alors en faisant littéralement des bretelles réglables en longueur avec des sangles réglables comme sur un sac à dos, ça, ça doit le faire :-)