[Tests] - patrons zéro déchet (ZWD)

Par SunShine le 30 avril 2021 dans Découvertes, Techniques & tutos

Après cet article et celui-ci, nous ne pouvions pas manquer d'essayer les patrons 0 déchet. Il y en a d'autres encore qui sont en test ou qui font très envie, mais voici d'abord un retour sur ces premières expériences.

 

La robe Adonis 006 de Milan AV-JC - testée par SunShine

Le patron de cette robe est disponible ici de la taille 34 à 48. Initialement vendu 10 euros par Milan AV-JC, il est maintenant partagé sous licence open source pour qu'il soit accessible à tous et qu'il permette de faire connaître le design zéro déchet (#zerowastedesign). Une contribution financière (de son choix) est proposée pour contribuer au développement de futurs patrons.

Je fais habituellement du 38 (par exemple chez Burda ou Deer&Doe) mais j'ai choisi 36 en me basant sur le tableau des tailles qui se trouve dans les instructions en pdf. Milan AV-JC conseille de se baser sur la taille pour choisir. Le patron est proposé sous forme pdf, avec un fichier par taille. Pour la taille 36, il y a 30 pages à imprimer mais j'ai pu en économiser 5 car elles correspondent à une pièce de ceinture qui est en double dans le patron. L'impression et l'assemblage du pdf sont simples et bien expliqués. Sur chaque pièce, il y a la ligne de coupe et la ligne de couture. Les valeurs de couture sont de 1 cm sauf sur les milieux devant et dos où elles sont de 1.5 cm.

Les tissus recommandés sont du coton ou du lin, voire du tencel si vous souhaitez un rendu fluide. J'ai choisi un coton bleu ciel texturé qui vient de Sacrés Coupons (vente en ligne, non sponsorisé). Il est possible d'utiliser des rayures ou des motifs mais les pièces sont coupées dans le droit-fil, perpendiculairement au droit fil et tête bêche donc certains motifs rendront plus ou moins bien. Des rendus 3D sont visibles dans les instructions pour se faire une idée.

Les pièces rentrent dans un rectangle bien défini, sur un pli à choisir, plusieurs plans de coupes sont proposés. J'ai pu couper la robe avec 2.1 m dans un laize de 145 cm, en réussissant même à faire rentrer les rubans de col dans les 4 cm qui me restaient sur le côté.


Mon plan de coupe où il faut penser à couper à gauche le morceau de ceinture visible à droite. Ces morceaux de ceintures peuvent aussi être placés perpendiculairement au droit fil selon votre taille ou la laize de votre tissu.

L'assemblage est expliqué dans une vidéo (sur YouTube) et aussi avec des explications texte succintes. J'ai changé certaines finitions (on ne se refait pas). Comme je n'ai pas de surjeteuse, j'ai fait certaines coutures "anglaises", j'ai utilisé à l'encolure du biais commercial et fait mes propres rubans pour la fermeture dos dans le tissu choisi. Je n'ai pas utilisé du biais à l'ourlet car j'ai préféré faire deux petits remplis de 0.5 cm. Pour les manches, j'ai fait des finitions à la main pour les jolies manchettes arrondies. La ceinture a été cousue endroit contre endroit et retournée, alors que Milan AV-JC propose de faire un gabarit de repassage puis de surpiquer au bord. De façon générale, je n'ai pas surpiqué alors que le patron conseille de le faire sur presque toutes les coutures.

Je suis ravie de ma robe qui est à la fois très originale et très portable, confortable et seyante. Elle me fait un peu penser à la robe Kielo de Named mais en plus courte. J'aime les fentes aux genous et je préfère aussi le corsage de la robe Adonis.

Voici mes principales impressions :

 

Le tee-shirt T-Paita de ZWW / Saara Jolkkonen - testé par papelhilo

Le retour d'expérience qui suit n'est que partiellement valable, vous comprendrez pourquoi ; malgré tout quelques points peuvent peut-être orienter ceux qui aimeraient se lancer.

En effet, la photo du modèle fini m'avait tapé dans l'œil et j'imaginais une belle blouse structurée en chaine et trame. Or, je l'ai compris après traduction des instructions, ce modèle est prévu pour du jersey, ou autre tissu extensible (aucun pourcentage d'élasticité n'est cependant donné). Comme la blouse semblait assez large et droite, j'ai tenté quand même - et c'est un semi échec (vous vous y attendiez peut-être en lisant les lignes qui précèdent !).

 

Le patron ne nécessite que 9 pages d'impression : il n'y a pas de carré test, on nous donne les mesures de la surface imprimée de la 1e page, ce que j'ai trouvé plutôt malin. Du coup, on pourrait même économiser l'impression de la page A1 si on voulait (c'est un rectangle de 18 x 27 cm, et je vous donne les mesures des morceaux situés pages B1 et B2, qui sont économisables aussi du coup : des rectangles de 18 x 17 cm).

Les instructions passent plutôt bien via Google traduction (pas de tournures trop ésotériques comme c'est parfois le cas !).

Enfin, pour la structure globale du vêtement, il suffit de comprendre que les 2 grandes pièces principales nommées "corsage" ne sont pas "1 devant" et "1 dos", mais "1 demi-devant accroché à 1 demi-dos", à couper donc 2 fois. Leur assemblage produira donc les coutures milieu devant et milieu dos visibles sur la photo du modèle terminé. Le patron se présente comme un rectangle partagé en 2 "blocs" rectangulaires de pièces, on pourrait ainsi, si on voulait, coudre un vêtement bicolore en prenant 2 tissus différents pour chaque moitié de ce rectangle, tout en restant dans la logique zéro déchets.

En revanche, les manches m'ont paru un vrai casse-tête : chaque manche est faite en 4 morceaux. Ces pièces sont très déroutantes de par leur forme (la construction n'est plus du tout intuitive par rapport au patronnage classique) et même s'il y a des instructions concernant "que coudre sur quoi", avec un petit schéma, il n'est pas du tout évident de se projeter pour faire la couture en symétrique pour les 2 manches, par exemple. C'est d'autant moins évident qu'on n'a quasiment pas de repères pour savoir quelle manche est la droite, quelle manche est la gauche. Bref, moi qui me réjouissais de plonger dans une conception différente de la couture, j'ai été à la fois servie (!) et déçue : le manque d'explications me laisse l'impression d'avoir fait de la bidouille, et même si le rendu est proche de celui de la photo, je n'ai pas la certitude d'avoir saisi le concept de la designer.

 

Récapitulons donc sur ce modèle :
Une seule taille est proposée, du 38, et ce n'est vraiment pas plus, même en tissu extensible ! Donc le tee-shirt final, sans être moulant, n'est pas une grande blouse "loose" comme la photo pourrait le laisser penser.
L'encolure est très très près du cou ; mais vous pourrez dégarnir facilement les pièces si nécessaire. On ne sera plus dans du zéro déchet absolu, mais ça n'est pas forcément bien grave ! Autre solution : créer une fente au dos, très facilement puisque l'empiècement est en 2 parties.
Les pièces s'emboitent assez moyennement en chaine et trame, mais en jersey il sera bien plus facile de résorber les embus, évidemment. En particulier au montage des manches, que l'on ne peut pas faire à plat comme j'aime à le faire : on est obligé de glisser les manches fermées en tubes, dans une emmanchure elle aussi déjà fermée.

Bref, pour moi qui ai délibérément été rebelle à l'instruction première à respecter, cet essai aura malgré tout le mérite de me faire renoncer à ce modèle de toutes façons : je trouve son rendu trop quelconque à mon goût pour avoir envie de le tenter en jersey (sans parler des incertitudes du montage des manches).

Le t-shirt de Zero Waste Wardrobe - testé par SunShine

J'ai exploité éhontément l'expérience de Papelhilo pour réaliser le t-shirt (T-Paita) dans un joli jersey de coton bio GOTS avec 5 % d'élasthanne. Ce tissu vient de ma boutique locale, et bien qu'il soit un peu chérot au mètre à mes goûts, m'a permis donc de réaliser un t-shirt dans 45 cm (soit moins de 10€ dans ce cas).

Je confirme qu'il est bien plus aisé de faire ce t-shirt dans du jersey, car les manches, les bandes de manches et les emmanchures doivent être étirées pendant la couture (un peu comme on le fait pour les poignets en bord côte ou bien les élastiques de lingerie). Donc j'applaudis à deux mains Papelhilo pour sa perséverance. Contrairement à elle, je n'ai pas eu trop de mal avec les manches puzzles en utilisant les schémas des instructions, mais je reconnais qu'il s'agit de formes très inhabituelles.

J'ai aussi fait des coutures à 7 mm au lieu de 1 cm pour avoir un t-shirt un peu plus lâche, sauf à l'ourlet et aussi à l'encolure. Pour avoir une encolure un peu moins près du cou, je l'ai cousu à 1.5 cm plutôt que 1 cm. J'ai fait une bande de propreté dans le petit morceau de tissu qui me restait, ma laize étant 165 cm et non 150 cm comme préconisé. C'est encore un peu près du cou.

Je trouve les découpes ainsi que les manches très jolies et originales, le seul point négatif étant que je n'ai guère d'aisance au niveau de l'ourlet.

Il y a quelques beaux projets zéro déchet / gâchis dans la galerie (ici et ). Peut-être ces retours vous auront donné envie de tenter l'expérience... Ou au contraire refroidi.e.s... N'hésitez pas à nous donner vos retours sur vos projets.

A propos de l'auteur : SunShine

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Tita (il y a 6 jours, 4 heures)

Merci pour ces retours ! C’est toujours intéressant de voir le passage de la théorie à la pratique. Le t-shirt doit être sympa en color block. Certes ça trahirait le principe du zéro déchet, mais ça serait peut-être un moyen de maximiser les mini chutes. Est-ce que le plan de coupe le permet ? Mais j’avoue, 45 cm pour la version mono tissu, c’est bluffant !

[Edit] Désolée Papelhilo, j’avais zappé le passage (très clair) où tu parles de ça !

missumlaut-Kikoo (il y a 6 jours, 4 heures)

Merci de ce retour d'expérience ! Je me répéte, mais imho le patronnage zéro chute à l'usage des amatrices passera forcément par des patrons paramétrés sur mesure. La robe Adonis est superbe...Si on n'a pas besoin de modifications. Plus ou moins laborieuses sur des patrons classiques, celles-ci seront hors de portée sur des modèles "puzzle". 

Je suis moins emballée par le T-shirt, dont la manche est pourtant bien interessante. Hum, et si on récuperait un triangle en haut devant là ou ça serre le cou, pour l'insérer dans le bas du dos là où ça serre les hanches ? 

Saki (il y a 6 jours, 3 heures)

C’est très intéressant, merci beaucoup. Et en effet y’a robe Adonis est une réussite.

camillette (il y a 6 jours, 3 heures)

Merci pour cet article ! J'ai l'impression qu'avec ces patrons zéro déchet il faut oublier nos réflexes... De la contrainte naît la créativité, les designers ont trouvé des solutions parfois farfelues pour assembler tous ces bouts ensemble, je trouve ça assez fascinant.

Pour le T-shirt, si on veut une version bicolore, pour garder le principe zéro déchet on peut en faire 2 avec les couleurs inversées. Et on peut offrir le deuxième si on ne veut pas garder les 2 ;-)

papelhilo (il y a 6 jours, 2 heures)

@camillette : le tee-shirt peut être bicolore sans en faire 2, je n'ai pas réussi à être claire dans mes explications, mais en fait, les diverses pièces du modèle peuvent être séparées en 2 "tas", chacun formant un rectangle, donc pas de déchet sur aucun des 2 coupons éventuellement choisis ...

CharliePop (il y a 6 jours, 1 heure)

Merci pour ces retours d'expérience! C'est super intéressant, j'adore.

ViviB (il y a 6 jours)

Elle est bien jolie cette robe Adonis ! J'étais en train de me chauffer pour faire le t-shirt et vos retours sont très intéressants. J'ai l'air de coller à la taille 38 mais clairement les hanches vont être un problème... Ça ne sera pas zero déchet mais si je me lance je ferai sans doute une version crop pour éviter l'écueil 

SunShine (il y a 5 jours, 23 heures)

@TIta Le color block peut fonctionner de plein de manières, tu peux  faire deux moitiés dans deux tissus ou bien le rectangle corps d'un tissu et empiècements et manches d'un autre.

@missumlaut-kikoo je pense qu'en réfléchissant sur la robe Adonis des modifications sont possibles et de plus, elle n'est pas très ajustée donc elle pardonne beaucoup. Mais je suis contente de ne pas avoir eu à le faire wink Il y a des patrons à dessiner sur mesure dans le livre de Liz Haywood et c'est aussi le cas de la robe avec jupe cercle de Milan AVJC. Pour le triangle & le t-shirt, joyeuse bonne idée !

@Saki merci beaucoup !

@camillette je suis tout à fait d'accord avec tes impressions. Et effectivement, il est aussi possible de faire deux t-shirts color block

@CharliePop ravie que ça te plaise

@ViviB je pense qu'il est assez facile soit d'élargir le t-shirt, soit de le raccourcir un peu et d'utiliser le rab comme bande d'encolure par exemple, ou faire un ourlet plus profond.

Nabel (il y a 5 jours, 20 heures)

c'est super chouette de lire votre retour d'expérience ! Et le résultat de la robe et du tish (en jersey !) sont très sympas.

A voir comment ça peut être adapté quand on a les hanches un peu larges.

J'ai hâte de lire la suite de vos aventures !

GemmeVerte (il y a 5 jours, 18 heures)

Merci pour ces retours très interessants !!!

korrygwen (il y a 5 jours, 17 heures)

merci pour ces retours! ça répond en partie à une question que je me posais  : la quantité de tissu nécessaire... (2m10 pour une robe ça me parait déjà beaucoup, hors robe ultra longue ou ample, et si le zéro déchet de mande plus de matière première il devient moins cohérent...), mais le T-shirt me rassure, la quantité de tissu nécessaire est équivalente à quelque chose de plus classique, voire même mieux!

SunShine (il y a 5 jours)

@Nabel pour la robe, il y a plein de place au niveau des hanches, moins au niveau de la poitrine. Donc pour les silouhettes en poire, c'est plutôt bien. Pour le t-shirt, il serait assez facile d'élargir le rectangle du "corps" et éventuellement de faire des fronces ou des plis au niveau de la découpe devant et dos. Mais il faudra pour cela une assez grande laize (ou au contraire une petite et deux hauteurs)

@korrygwen je sens que je me suis mal exprimée. Je suis grande (1.72m) et la robe Adonis m'arrive bien en dessous du genou donc il me faudrait un métrage supérieur pour une robe du même style (Kielo en c&t par exemple). Mais des robes plus simples et plus courtes demandent moins. J'ai vu un patron qui prenait 1m en 150cm pour une robe en jersey qui touuuurne ;)

En général, j'ai observé une énorme économie sur les tissus. Parmi les patrons que j'ai testés : le t-shirt dans l'article prend 45cm alors qu'un t-shirt manche courte classique serait le double pour moi, un slip/shorty prend 44 x 30 cm (on peut en faire rentrer 3 dans 30 cm de tissu), un pantalon rentre dans 1.3m x 85cm. En général, une économie d'échelle de l'ordre de 30 à 45%.

CYQLAF (il y a 2 jours, 6 heures)

@SunShine je rebondis sur ton dernier com : une robe qui tourne dans UN METRE DE TISSU ? Waouh ! & sinon, la robe Adonis est vraiment sympa ! 

SunShine (il y a 21 heures)

@CYQLAF la personne en question est plutôt fine, mais voici le post que j'ai vu avec les mesures utilisées à la fin https://www.instagram.com/p/COAACVJM-GE/

et merci pour la robe Adonis, je l'aime beaucoup aussi