[Needlenaute du mois] Selenz

Par SunShine le 23 février 2022 dans Needlenaute du mois

Robes élégantes, tricots élaborés, Selenz a de multiples cordes à son arc et nous a proposé de superbes réalisations lors des derniers concours. Nous la remercions aussi d'être une référenceuse hors pair pour notre base de données de patrons.

Peux-tu te présenter ? D'où vient ton pseudo ? 

Bonjour ! Je m'appelle Odile, j'ai 39 ans et je vis en région parisienne avec mon compagnon et mon chat. Je suis ingénieure en informatique dans la semaine. Dans mon temps libre, je couds, je tricote, je brode, j'aime les puzzles et les jeux de rôle, et je fais partie d'une compagnie de théâtre, dans laquelle je suis actrice et costumière amateur. Mon pseudo me suit sous différentes formes depuis très longtemps et s'apparente à Selene, déesse grecque de la Lune. 

 

Qu'est-ce qui t'a amenée à la couture et au tricot ? 

Pour la couture, ça remonte à loin : quand j'étais petite j'adorais me déguiser, et ma grand-mère me cousait des costumes sur sa machine à coudre à pédale. Je me suis un peu calmée sur les déguisements après l'adolescence, mais mes parents m'ont offert une machine à coudre pour mes 23 ans et j'ai tenté de coudre des vêtements depuis. Je n'ai pas réussi à faire grand-chose de potable pendant très longtemps, je me suis décidée à prendre des cours de couture en 2009 et ça m'a immensément aidée à prendre confiance et tester de nouvelles choses.

Pour le tricot, j'aimerais pouvoir dire la même chose, mais ni mes grand-mères, ni ma mère n'ont réussi à m'apprendre malgré de multiples tentatives - la joie d'être gauchère ! J'ai finalement été traînée (volontairement tout de même) à un tricot-thé par une amie, et à 12 ils ont enfin réussi à m'y faire comprendre quelque chose, je dois beaucoup à leur patience.  J'ai rapidement acheté des aiguilles circulaires, découvert que je ne supportais que la soie et le mérinos et démarré le tricot dentelle qui reste mon champ de prédilection.

Comment définirais-tu ton style ? Comment portes-tu tes créations ? 

Mon style est depuis des années un travail en cours ! Je suis plus à l'aise avec des couleurs et des formes assez discrètes, et j'aime me sentir un minimum élégante quand je sors, donc ça donne un style très classique : haut ajusté, bas assorti (jupe ou pantalon), talons.

Ça s'est un peu relâché depuis 2020, cependant : passer 98% de mon temps chez moi ne m'incite pas vraiment à mettre des chaussures (ou du chaîne et trame…) et le mode collants/chaussons perd de son charme, à force. J'ai hâte de reprendre une vie professionnelle et sociale un peu plus soutenue.

Mais ça ne m'empêche pas de porter mes créations tout le temps, même s'il y a plus de t-shirts dans le lot en ce moment ! J'ai complètement cessé d'acheter des vêtements neufs, hors lingerie et articles de sport. Mon moment préféré est quand j'ai l'occasion de me faire une tenue qui sort un peu du lot, et pour laquelle je peux sortir de ma zone de discrétion : mariages, fêtes, etc. Là je peux me lâcher et viser des tenues plus élaborées ou colorées… ou les deux ! L'amour du déguisement qui me poursuit j'imagine.

Où trouves-tu l'inspiration ? 

Partout, n'importe où. J'ai beaucoup de livres et de magazines de mode et de couture, que je feuillette très régulièrement. Je porte une attention particulière aux costumes dans les films et les séries (parfois plus qu'au scénario…), je regarde les gens que je croise dans la rue, je vais voir des expos. J'utilise Instagram mais plus pour suivre les réalisations des uns et des autres. Je trouve le format assez frustrant dernièrement parce qu'il génère plus d'envies que d'inspirations, les comptes pro sont beaucoup plus mis en avant que les comptes amateurs et j'ai l'impression de me noyer sous le marketing, donc je l'utilise de moins en moins.

Quelles techniques en couture ou tricot te font encore trembler (s'il y en a) ? 

En tricot : les vêtements ! Je n'ai peur de rien sur les châles, les écharpes et les bonnets, mais j'ai peur de me lancer sur un pull. 

En couture : j'ai encore plein de choses à découvrir mais je n'ai pas souvenir d'avoir écarté un projet parce qu'il demandait une technique particulière. Au contraire, j'aime beaucoup apprendre. Si on ne parle pas de techniques mais plutôt de "défauts" en couture, ce serait mon aversion à refaire un vêtement, même s'il me va bien. 

Et quelles sont celles que tu aimes particulièrement mettre en œuvre dans tes réalisations ? 

Je n'ai pas de techniques fétiches, à part les coutures anglaises dans les vêtements non doublés. Le corollaire du point précédent est qu'une fois que je maîtrise une technique, j'ai plutôt envie d'en découvrir une autre. 

De quelle réalisation es-tu la plus fière ? 

En tricot, mon Shawlography fraîchement descendu de mes aiguilles ! Il m'a fait apprendre énormément de techniques que je n'avais jamais osé essayer avant (brioche, i-cord, noppes…) et je suis ravie d'avoir réussi à le finir.

En couture, je vais séparer en deux catégories… Pour moi, mon premier et seul jeans ! J'ai cousu le Ginger l'an dernier (sans le poster dans la galerie, quelle honte) et j'en étais très fière. Malheureusement, j'ai un peu raté la ceinture qui se détend faute d'entoilage adéquat. Ça ne m'a pas empêché de le porter, jusqu'à ce que je prenne quelques kilos, ce qui le rend inconfortable. Il lui faut un grand frère, ça viendra un jour que j'espère proche.

Pour les autres, j'ai eu la chance de réaliser des costumes d'inspiration XVIIe siècle pour une pièce de théâtre de ma compagnie, il y a déjà quelques années, et je suis toujours fière de mes réalisations à cette occasion, même si les corps à baleines laissaient franchement à désirer.

No photo description available.

J'ai fait d'autres costumes depuis, moins techniques, mais j'en suis fière aussi.

Et laquelle as-tu remisée au placard ? 

Oulà, il y en a beaucoup ! J'ai trop tendance à "coudre pour coudre" et je finis bien souvent avec un vêtement pas du tout adapté à mon quotidien, surtout les robes. Je laisse aussi régulièrement un vêtement fini mûrir dans un placard le temps de m'y habituer, quand il s'agit d'une forme inhabituelle pour moi. Dans les vêtements qui dépérissent, il y a une robe en crêpe de viscose qui avait pourtant été une tannée à coudre dont je n'assume pas le côté 40s et une Bleuet moins seyante que je ne m'y attendais. Dans les projets présentés sur T&N, je citerais ma petite robe de l'échec qui n'est jamais ressortie de son placard, la forme ne m'allant pas du tout.

Quels sont tes patrons, modèles, matières et marques préférées ? 

J'achète des patrons plutôt en fonction du modèle que de la marque, donc je n'ai pas vraiment de favoris ; cependant j'utilise beaucoup les magazines Burda car je trouve leurs modèles bien faits, même si le stylisme laisse parfois à désirer, et le rapport qualité/prix reste imbattable. J'aime aussi beaucoup Deer and Doe qui correspond bien à mon style et dont je connais le patronage nickel. Pour le reste, j'ai pas mal de Big4 et de patrons historiques, quelques patrons de plus petits créateurs indépendants (surtout étrangers). J'ai découvert récemment How To Do Fashion dont j'aime beaucoup le style, et je trouve le patronage bien fait. Cependant, je n'accroche pas tellement aux PDF et ça limite pas mal mes achats. Niveau tissus, j'ai un gros faible pour les matières fluides et douces mais j'ai encore peur de couper dedans. En plus, depuis quelques années je me tiens loin du polyester, et depuis peu de la viscose, pour des raisons écologiques, donc la plupart de mes tissus fluides sont en soie et ça met la pression.

En tricot, je suis une inconditionnelle du mérinos, c'est la fibre que je supporte le mieux sur ma peau. J'aime aussi beaucoup la soie pour les mêmes raisons mais la fibre étant moins élastique, je la trouve moins polyvalente. 

As-tu de bonnes adresses à partager avec les Needlenautes ? 

Rien qui ne soit déjà connu des needlenautes parisiennes je pense ! Pour la mercerie, Fil2000 reste mon fournisseur favori à condition de prendre son temps (il y a souvent la queue) et de savoir ce qu'on veut, la boutique étant pleine comme un œuf. J'aime également la mercerie de Charonne qui, bien que moins fournie, et plus loin pour moi, a un choix intéressant (en plus, la mercière est adorable). Pour les tissus, j'essaie d'arrêter, mon stock étant démentiel ! Mais ça reste difficile, c'en est presque un loisir à part entière chez moi. Je m'astreins désormais à partir en chasse uniquement quand j'ai un projet précis en tête et rien d'adapté dans le stock. Je finis souvent chez Reine, ou Sacrés Coupons, la qualité y étant bien meilleure ; je passe régulièrement dans leur boutique "déstockage" aussi (rue Seveste), surtout pour les costumes et les toiles.

Je n'achète en ligne que certains articles de mercerie et les patrons, j'ai trop souvent été déçue lors d'achats de tissus à l'aveugle.

Des conseils pour celles/ceux qui aimeraient se lancer ? 

C'est difficile car chacun aborde un nouveau loisir à sa façon… Si j'avais pu donner un conseil à moi-il-y-a-15-ans, je lui aurais dit de prendre des cours plus tôt pour arrêter de faire n'importe quoi dans son coin ! De manière plus générale, mes conseils préférés aux débutants en couture sont de prendre son temps, ne pas se décourager si ça ne ressemble à rien au milieu, et de se réconcilier avec son fer à repasser.

Ton premier projet posté sur Thread&Needles date de 2017. Comment as-tu vu le site évoluer en cinq ans ? Qu'est-ce qui tu aimes sur le site et comment voudrais-tu voir T&N évoluer ?

Je n'ai pas vu de changements drastiques depuis mon inscription, mais de petites améliorations progressives, et ça me va bien ! J'aime beaucoup le format de T&N comme il est et j'apprécie de voir que l'équipe est à l'écoute pour en faire un petit coin d'internet vivant et bienveillant. J'utilise surtout le forum, mais j'aime bien lire les articles (merci aux rédacteur·ice·s !), et regarder les réalisations des membres dans la galerie. J'y apprécie particulièrement les retours d'expérience quand je veux coudre un patron, la galerie me permet d'avoir une idée du tombé, et des choses à faire… ou pas. De plus, via le forum, j'ai fait la connaissance de needlenautes "en vrai" et j'en suis très heureuse. 

Quels sont tes prochains projets ?

J'en ai beaucoup trop… Mais le prochain gros projet sera sans doute un manteau : j'ai le tissu, le patron, et l'angoisse de mal faire qui me fait procrastiner ! J'espère qu'en parler ici me donnera le coup de pied au train qui me manque !

Instagram : @selenz.sews

A propos de l'auteur : SunShine

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Miiiio (il y a 3 mois)

Oh super ce portrait de Selenz ! Ça m'a fait super plaisir de le lire. On s'est croisée quelquefois "en vrai", j'aimerais beaucoup qu'on ait l'occasion de se revoir :)

Liseli (il y a 3 mois)

Joli portrait d'une jolie personne ;-)

Par contre je ne suis pas sûre que "beaucoup" soit un adverbe suffisamment fort pour décrire ta collection de magazines :-D

TheMinimalista (il y a 3 mois)

Joli portrait ! Ravie d'en avoir appris davantage sur Selenz, que j'ai également eu l'occasion de croiser à quelques reprises lors des tricothés Île-de-France :-)

@Selenz : j'ai envie de te dire que si tu sais tricoter un bonnet en circulaire, tu sais tricoter un pull... ;-) Les techniques de base sont similaires.  

SophieDentelle (il y a 3 mois)

Ca fait bizarre de lire le portrait de quelqu'un qu'on connait un peu!

eliflo (il y a 3 mois)

Je ne connaissais Selenz qu'à travers ses réalisations. C'est agréable de faire un peu plus connaissance à travers ce joli portrait. Malgré la différence de générations, nous avons quelques points en commun, un gros stock de tissus divers, un gros stock de magazines... et un projet de manteau!

Selenz (il y a 3 mois)

Merci 😊 

@Miiiio : Ce serait un plaisir de te revoir également ! Organisons-nous ? 

@Liseli : *hahem* et encore, ça a empiré depuis !

@TheMinimalista : je saurais sans doute techniquement tricoter un pull, mais je ne sais pas tricoter un pull à ma taille :D Les histoires d'échantillon et compagnie me donnent des sueurs froides... J'ai encore des choses à apprendre :)

@elfilo : Je me sens moins seule :) Tu as choisi un modèle ?

Sylvaine (il y a 3 mois)

Joli portrait . Je suis heureuse d'en savoir un peu plus sur cette couturière dont les vêtements sont toujours très "classe".

CharliePop (il y a 3 mois)

Merci Selenz de t'être prêté à l'exercice. Je suis ravie d'en savoir plus sur toi et ta façon de vivre la couture! Je partage avec toi le "défaut" que tu évoques: j'ai beaucoup de peine à faire 2 fois la même chose, que ce soit en patron ou en technique! A mon grand regret, car cela me porte souvent préjudice (je pense à mon mari qui "pleure" pour avoir quelques malheureux T-Shirts par exemple). Et merci aussi à Sunshine :) 

Lise (il y a 3 mois)

Merci pour ce portait !

Nouvelle sur le site, je découvre tranquillement tout le monde, et je dois dire que je suis très impressionnée de lire un tel portrait. 

Ca motive !

Grenadine C (il y a 2 mois, 3 semaines)

Super portrait, d'une couturière dont j'aime énormément le style ! C'est drôle comme nous n'avons pas toutes le même rapport à la couture, pour ma part je ne suis pas du tout dans la démarche de "coudre pour coudre", il me faut au contraire des projets longuement pensés et mûris pour ne pas me louper (ce qui, bien évidemment, ne marche pas toujours, loin de là^^). Et quand je découvre une technique, je vais essayer de la caser partout (en ce moment, c'est coutures rabattues à toutes les sauces wink). En revanche, je te rejoins sur le fait que j'ai beaucoup de mal à refaire le même patron, même ceux qui sont parfaits pour moi, et à m'égarer dans des coupes disons... moins heureuses !

Mquipique (il y a 2 mois, 3 semaines)

Ravie de te connaître davantage grâce à ce chouette portrait. Je vois bien ce que tu veux dire lorsque tu parles de sortir de sa zone de discrétion ;-) J'avoue être assez fan de tes robes qui ont l'air parfaites, la sélection dans le portrait donne très envie de s'y essayer en tout cas !