[Livre] Ma garde-robe écoresponsable

Par Biquette© le 12 février 2021 dans Lectures

Nous accueillons aujourd'hui les petites canettes pour une revue de livre.
 

Pour Noël, j’ai reçu en cadeau le livre "Ma garde-robe écoresponsable" de Lou Ripoll.

Un peu sceptique au départ, je suis finalement ravie de cet ouvrage qui est bien plus qu'un livre de patrons de couture! J'avais vraiment envie de partager cette découverte ici !


Un livre de patrons mais pas que...

Comme je le disais plus haut, j'ai découvert grâce à ce livre l'univers de la marque Bleu Tango que je ne connaissais absolument pas. On retrouve vraiment bien l'esprit de la marque dans le livre : 

Ce qui m'a le plus plu dans ce livre, ce sont les chapitres justement autour de la couture écoresponsable. L'autrice traite en particulier :

Il s'agit davantage d'une initiation, d'un tour d'horizon de ces différents thèmes. Libre à vous ensuite d'approfondir les sujets qui piquent votre curiosité avec des ouvrages plus pointus. Comme on le voit sur les photos, le livre regorge de petits dessins à l'aquarelle, bref c'est un bel ouvrage!

Les patrons 

Pour le moment, je n'en ai cousu aucun donc je ne peux pas vous faire de retour sur le sujet. Néanmoins, voici les infos que je peux vous donner.

Sur les 26 patrons, il y a : 4 hauts, 3 robes, 3 jupes, 2 vestes, 2 manteaux, 3 pantalons, 1 short, 7 accessoires.
Certains patrons sont réutilisés pour être déclinés en différentes versions donc ce ne sont pas exactement 26 patrons mais le choix reste vaste !  L’autrice indique également qu’il est possible de mixer les manches d’un patron avec un autre, ajouter un bas de jupe d’un patron à un autre, etc… Les patrons proposés constituent de bons basiques car les coupes sont plutôt intemporelles.


Veste Katharine et pantalon Tilda / Robe-chemise Lauren / Top Audrey et jupe Kristin / Robe réversible Grace

Ce sont les pantalons qui ont le plus attiré mon attention mais il y a aussi de jolis modèles de blouses (le top Julia, la chemise Maria). J’ai eu un peu de mal au départ à me projeter dans les modèles car les tissus sont hyper colorés. Mais maintenant, plus je consulte le livre, plus cela me donne d’idées. Pour plus d’infos, les patrons sont présentés en détail sur le site de la marque.

Ça pique un peu les yeux au niveau des planches. Comme souvent dans les livres, il y a 3 feuilles sur lesquels les tracés se superposent et certaines pièces ont du être divisées en deux morceaux. Un bon point (ou pas), les marges de couture sont incluses dans les planches et elles sont de 1 cm sauf pour les ourlets.

Les instructions sont illustrées avec des photos et le livre comporte un cahier technique qui reprend les principaux points techniques proposés dans les patrons.

Les patrons taillent du 34 au 48. Ils sont plutôt dessinés pour des silhouettes en sablier. Les mensurations sont les mêmes que celles de Deer & Doe jusqu’au 42. A partir du 44, le barème évolue plus vite pour arriver sur un 48 qui se rapproche d’un 50 / 52 chez Deer & Doe. Je n’ai pas trouvé d’informations concernant la stature (probablement 168 cm).

L'univers Bleu Tango

Comme je le disais en introduction, au-delà du livre, j'ai adoré découvrir l'univers Bleu Tango. L'offre qu'elle propose est vaste. Je trouve que c'est gai, coloré... hyper vivant ! Et ça change de la mode écoresponsable parfois un peu terne.

Sur son site, Lou Ripoll propose : 

Bref, c'est une très belle découverte !

Et vous, vous connaissiez Bleu Tango ??

A propos de l'auteur : Biquette©

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

PetitRadis (il y a 2 semaines, 1 jour)

Merci pour cette revue du livre. J'avoue être passée devant sans trop être intéressée mais en lisant cet article, ça me donne bien envie maintenant de découvrir l'univers de Bleu Tango !

Lune_Bleue (il y a 2 semaines, 1 jour)

J'ai offert le livre à ma belle-soeur parce qu'elle n'a pas une patronethèque très fournie et craque souvent sur des trucs idiots en terme de patron... Elle aime bien tambouiller aussi et la partie couleur végétale est une jolie introduction, comme tu dis... Je sais qu'elle a beaucoup lu et regardé ce livre depuis Noël avec plaisir : c'est effectivement ludique et coloré, presque mode, bien moins austère en tous cas que bien d'autres ou écologie rime avec ascétisme, pas son style... 

Avant de lui offrir, je me suis décalqué le pantalon et la veste courte, en marron sur ta photo, mais je n'ai pas encore trouvé le temps de les coudre... les patrons sont des basiques.

Je suis tombée sur cet univers en me baladant, par hasard  sur le net, et j'avoue que j'ai bien aimé le côté joyeux et ludique qui s'en dégage, assez différent du côté austère d'autres univers écolo (j'aime la version austère autant que la version colorée, mais ma belle-soeur est loin d'être austère et voudrait bien-être plus écolo... une préoccupation partagée par beaucoup de monde, je crois... ;-)

Mquipique (il y a 2 semaines, 1 jour)

J'avais découvert le site via une discussion sur le forum et je l'avais trouvé très chouette, plein de peps. Le livre a l'air vraiment beau ! Merci de m'avoir rappelé ce site et fait découvrir le bouquin. J'étais passée largement à côté de tout ce que tu recenses de son site !

Edit : je viens de retourner sur le site et je sais pourquoi j'avais zappé : popeline de viscose et autres... hmmm ça rentre pas tout à fait dans ma vision d'éco-responsabilité. Du coup, ça m'avait fait tiquer, je pense que c'est pour ça que j'avais assez vite passé mon chemin. Mais je vais essayer d'explorer un peu plus loin ;-) ce serait idiot de passer à côté d'une démarche intéressante...

Myriam ArbreMagique (il y a 2 semaines, 1 jour)

Merci pour cette belle decouverte. J'adore tout ! Et je me demande comment j'ai pu passer a coté de cette créatrice de son bel univers. ça change beaucoup de ce qu'on voit partout.

Les petites canettes (il y a 2 semaines, 1 jour)

@mquipique : effectivement, je suis allée vérifier et elle propose plutôt du tencel que de la viscose.

Lou Ripoll propose une visite de son imprimeur dans des stories permanentes sur IG (je n'ai pas visionné mais je compte le faire).

Sachant qu'il existe maintenant de la viscose certifiée Ecovero qui serait moins polluante... le monde des tissus est loin d'être simple :(

missumlaut-Kikoo (il y a 2 semaines)

C'est joli et plein de couleurs fraîches en tout cas .J'étais tombée sur le site au hasard d'une recherche, les jacquarts lyonnais sont superbes. 

CharliePop (il y a 2 semaines)

Voilà un article qui donne envie de découvrir le livre et bleu mango. J'irai regardé c'est certain. Merci pour cette découverte!

korrygwen (il y a 1 semaine, 6 jours)

j'avais entendu parler de ce livre - sans doute sur instagram puisque c'est le seul réseau que je fréquente trop d'ailleurs - et me demandais justement ce qu'il valait.

j'étais aussi restée très dubitative sur un livre qui parlait de couture éco-responsable tout en présentant des modèles destinés aux tissus fluides comme des viscoses... et du coup sur les tissus proposés dans la boutique...

je suis une inconditionnelle des matières "pures" , mais quand on connait les traitements ultra polluants que subissent la majorité des cotons, quand on entend de plus en plus parler de fibres types tencel soit-disant "propres", je ne sais plus trop que penser de mon impact environnemental en matière de tissus... quelle est la part des lobbys dans les reportages que l'on peut voir, ceux qui dénoncent (et heureusement) les dégats de l'exploitation démesurée du coton, qui encensent certaines fibres synthétiques comme étant totalement neutres ou presque...

Suis-je naïve? mal informée?

clairem (il y a 1 semaine, 5 jours)

Je me pose exactement les mêmes questions que Korrygwen. Je me demande si la seule façon d’être vraiment responsable ne serait pas d’arrêter complètement d’acheter du tissu, ce qui me navrerait et me frustrerait beaucoup. J’essaie au maximum de recycler des vêtements qui ne me plaisent plus et je transforme des pantalons en housses de coussin et autres manipulations joyeuses (?) mais j’avoue que je viens d’acheter trois coupons d’Amandine Cha et que ça va être un vrai plaisir...! C’est difficile de concilier éco-responsabilité et envie de créer du neuf.

Soline (il y a 1 semaine, 5 jours)

Je suis dans cette dèmarche depuis un moment. Je pense qu'il ne s'agit pas de ne plus acheter pour etre èco responsable. Mais plutot acheter moins mais mieux. Pour Noel j'ai eu le livre de mars elle qui est bien fait pour se documenter sur les tissus. J'aime beaucoup son bog ey ses reflections. Elle invite à une vrai dèmarche de recherche et d'informations sur l'association patron/tisdus, sur son style .

Pour moi, il ne faut pas reproduire le phenomène de surconsommation dans la couture. Certes on aime bien coudre ses vetements mais on peut prendre le temps de les faires, ajuster le patron, faire une toile, s'appliquer sur des finitions . On couds moins mais mieux.

On porte vraiment ce qu'on couds.

Pour les patrons on peut partir de patrons de bases bien choisis et apprendre à les modifier.

Il s'agit de faire le point sur ces besoins, se connaitre.

Une couture ècoresponsable c'est possible si on prends le temps de faire les choses.

C'est pour cela, que j'aime bien le groupe " creation remede à la conso" , les discutions prolongation, reduit ton stock...

I

Les petites canettes (il y a 1 semaine, 4 jours)

Tout à fait d'accord avec vous sur le fait que l'éco-responsabilité en couture au delà des tissus qu'on achète / utilise, c'est aussi une démarche réfléchie sur ce qu'on produit de nos petites mains!

Néanmoins la question du tissu me chiffonne : par exemple, j'aimerais savoir ce que signifie le label Ecovero sur les viscoses (notamment Atelier Brunette) => c'est respectueux des hommes et de l'environnement ou c'est du green washing? J'ai posé la question à Rebecca de Mars-elles car je n'ai pas trouvé cette info dans son livre mais je n'ai pour le moment pas de réponse.

Soline (il y a 1 semaine, 4 jours)

Et pourquoi pas se tourner vers les alternatives à la viscose.

https://www.skfk-ethical-fashion.com/fr/blog/posts/85

https://www.novacteur.com/les-fibres-cellulosiques-viscose-modal-lyocell/

Ou se retourner vers la seconde main, deja produite donc pas de sur production.

C'est un pas vers l'ècologie. Grace au vide atelier, petites annonces on peut trouver notre bonheur.

L'eco responsabilité , passe aussi par la gestion de son stock. On peut faire du tri et faire le bonheur des autres.

korrygwen (il y a 1 semaine, 4 jours)

Bien sûr Soline, la gestion du stock, la seconde main ou la récup (qui utilisent des choses déjà produites, donc n'ajoutent pas à la surproduction) sont des solutions, mais ça c'est quelque chose de valable dans tous les domaines, pas seulement celui de nos stocks de tissus, et ce n'est pasexactement l'objet de ma question...

Mes interrogations portent sur les choix que l'on fait pour que nos coupons neufs (dont la quantité et la gestion de stock est propre au budget, valeurs et aux modes de vie de chacun) aient un impact le mois polluant possible, puisque, soyons réalistes, quand il y a production il y a toujours un impact aussi minime soit-il.

vaut-il mieux un coton (matière naturelle mais pesticides, teintures polluantes, consommation massive d'eau,  et j'en passe) ou une de ces fibres dérivées de la viscose type tencel et autres, qui sont soit-disant propres, mais à quel point? là encore y-a-t'il greenwashing ou autre bourrage de crâne pour âmes sensibles? (car là encore, ma question ne portait pas sur la viscose mais bien ses alternatives présentées comme miraculeuses... mais qui l'atteste?)

ce livre et plus généralement ce site avaient réveillé ces questions, puisque j'avais toujours préféré croire que les matières dites naturelles restaient plus respectueuses (ou moins irrespectueuses....) de l'environnement...

mais ces questions devraient peut-être faire l'objet d'un post qui permettrait à chacun(e) de partager ses connaissances / ressources documentaires.