[Interview] Ose Patterns

Par MAEtc le 1 décembre 2021 dans Interviews

Aujourd'hui, nous partons à la rencontre de Monty. Certain.e.s se souviendront peut-être d’elle sous son ancien pseudo “Le Fil à la gratte”. A l’époque, elle évoluait encore dans le monde amateur de la couture. Depuis lors, Monty s’est professionnalisée, elle s’est lancée dans la création de patrons et a fondé sa marque Ose Patterns en 2020… 

 

Bonjour Monty, en quelques mots, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Monty, je vis à Paris. J’ai fondé la marque de patrons « Ose Patterns » en septembre 2020 ainsi que le podcast qui l’accompagne, « Ose toujours ». Je suis également professeure sur Artesane où je donne des cours de modélisme

Avant de continuer, je voudrais d’abord remercier l’équipe de Thread and Needles. Quand j’ai commencé la couture, partager mes réalisations et admirer celles des autres sur votre site a nourri mon rêve de créer mes propres patrons. Comme quoi, Thread and Needles remplit pleinement son rôle de source d’inspiration !

Le choix du nom de ta marque, "Ose Patterns", renvoie à ton parcours professionnel, mais aussi personnel. Peux-tu nous parler de ta reconversion, de ta formation dans le domaine de la couture et du modélisme ?

Quand j’ai commencé la couture en 2014, c’était un loisir. Je travaillais dans un secteur professionnel éloigné de cet univers. Très vite, je me suis prise de passion ! 

Je me suis posée alors beaucoup de questions sur ce que je devais faire. Devais-je continuer à exercer un métier qui n’était pas très épanouissant, mais pas horrible non plus, et qui me procurait confort et stabilité ? Ou devais-je suivre mon coeur et voir où cette passion allait me mener ? C’est un peu caricatural dit comme cela...

À l’époque, je n’ai pas osé faire un changement radical de carrière. Alors j’ai choisi la raison, en commençant par des cours du soir à la Mairie de Paris et en apprenant par moi-même sur mon temps libre. Je voulais m’assurer que cette passion n’était pas un feu de paille ou une fuite. Mais plus j’étudiais, plus j’avais soif d’apprendre.

À tel point qu’en 2016, je me suis lancée dans une reconversion professionnelle en reprenant mes études à l’Institut Français de la Mode, anciennement l’École de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne. Je voulais un établissement reconnu et sérieux pour apprendre le métier de modéliste et créer des patrons bien conçus. J’ai également travaillé comme assistante modéliste en atelier dans une maison de luxe française.

À l’issue de cette période intense de deux ans, je n’osais toujours pas me lancer : manque de confiance, de légitimité, crainte aussi de ne pas trouver ma place dans un secteur où l’offre est déjà fournie. Il m’aura fallu encore un an de tergiversations intérieures pour me lancer. 

Tout ceci a abouti à la création d’Ose Patterns en septembre 2020. 

Les particularités d'Ose sont, je crois :

Ose Patterns a pour ambition de nous (re)donner confiance au travers de la couture : "En prenant le temps de réaliser soi-même un beau vêtement de ses propres mains, on se surprend, on se découvre des talents insoupçonnés"... Peux-tu nous expliquer comment cela se traduit concrètement au niveau de tes patrons ?

Concrètement, ce sont des explications bien pensées, avec le bon niveau de détail pour réaliser un beau vêtement avec de jolies finitions.

Je mets beaucoup d’illustrations dans le livret, en décomposant les étapes qui le nécessitent ou en ajoutant des explications complémentaires quand moi ou les testeuses anticipons une difficulté. Certains modèles disposent d’un tutoriel vidéo à la fois complet et concis.

Mon ambition, c’est que tout modèle, si complexe soit-il, puisse être accessible, pourvu que la personne ose et prenne le temps de bien faire les choses ! Donc j’essaie de proposer des détails dans chaque patron pour encourager la personne à se dépasser et à progresser. Quel que soit son niveau de couture, si elle choisit un patron Ose pour se lancer, alors je veux proposer le meilleur accompagnement possible pour qu’elle réussisse son vêtement.

Tu as choisi de t'adresser à ton public via bien sûr les canaux habituels (Instagram, site Internet...), mais également en enregistrant des podcasts. Peux-tu nous dire pourquoi tu as choisi ce format ? Dans quelle mesure tes podcasts sont-ils les vecteurs des valeurs de ta marque ?

Je suis fan de radio depuis que je suis enfant et j’adore écouter des podcasts quand je couds, alors c’est tout naturellement que je me suis tournée vers ce format. J’ai l’impression de passer un moment privilégié et intime avec chaque personne qui écoute un épisode. Je reçois parfois des messages d’auditrices (car ce sont toutes des femmes en l'occurrence !) et je suis honorée de la confiance qu’elles me témoignent quand elles partagent avec moi leur ressenti et leurs réflexions.

Avec le podcast, je voulais aussi me faire la voix des personnes pas très sûres d’elles mais qui se lancent quand même. Après tout, qui suis-je pour parler entrepreneuriat et confiance ? Avec chaque épisode, je donne du sens à mon parcours en espérant que cela puisse encourager ne serait-ce qu’une personne à oser faire une petite chose, puis deux, puis beaucoup !

De plus, mon cheminement m’a permis de réfléchir sur la confiance en soi et l’acte d’oser. J’avais envie de partager ces pensées, d’en faire quelque chose. Or, j’écoute beaucoup de podcasts pour trouver des réponses et de l’inspiration. Donc je me suis dit que mon parcours dans l’entrepreneuriat, si jeune soit-il, pouvait peut-être servir d’inspiration.

J’ai tellement hésité, tellement douté. Alors si je peux oser, vous le pouvez aussi, c’est certain ! Et si votre projet marchait ? Et si votre rêve se réalisait ? C’est peut-être un peu ambitieux ou idéaliste, mais c’est ce qui m’anime dans ce podcast !  

Tu es pour le moment seule aux commandes de Ose Patterns. C'est quoi une journée-type (ou semaine-type) pour toi ?

Mes journées varient en fonction de la phase de développement du patron. Là, par exemple, ces dernières semaines ont été rythmées par la préparation de la sortie du pantalon STEVEN.

Mais ma journée-type commence par de la méditation, l’écriture de mon journal et des mouvements. Pour les personnes que ça intéresse, il s’agit le plus souvent de yoga auquel j’ajoute du renforcement musculaire ou des exercices de mobilité.

Si je prends l’exemple d’une journée :

Pendant les phases amont, je suis davantage sur mon mannequin à mouler ou sur ma machine à coudre pour élaborer les prototypes et les vêtements finaux qui seront pris en photo. Ce que je n’avais pas réalisé en me lançant, c’est le temps que prend l’élaboration de contenu pour les réseaux sociaux. Je n’ai pas encore trouvé la routine qui me convient sur ce point !

Comment définirais-tu ton style vestimentaire ? Est-ce que celui-ci influence les patrons que tu crées ?

Je ne saurais pas dire si j’ai réellement un style. Cela m’a d’ailleurs un peu questionnée voire complexée au moment de la création d’Ose, car je ne parvenais pas à définir ce qu’était le style Ose Patterns.

Mais j’aime l’uni, le vestiaire masculin, les grosses chaussures !

Bien sûr, mon passage en école de mode et en maison fait que je m’intéresse à la mode, à ses grands noms et aux défilés. Mais pour Ose, je crée les pièces que j’ai envie de porter à un instant T. 

Je les veux intemporelles, confortables et élégantes avec de jolis détails. Je me dis que si j’ai envie de porter une pièce donnée, alors elle plaira peut-être à d'autres personnes.

Enfin, en dehors de la couture, as-tu d'autres passions ? Ont-elles une influence au niveau de la philosophie de ta marque ?

Merci de me poser cette question ! Oui j’ai d’autres passions et elles font partie intégrante d’Ose Patterns. C’est d’ailleurs un point très important pour mon équilibre, car dans mes précédentes expériences professionnelles en entreprise, je ne parvenais pas à lier toutes mes passions.

Donc Ose Patterns, c’est la réunion de ma passion pour la couture bien sûr avec :

Aujourd’hui, je suis ravie que ces différentes dimensions et la diversité de mes centres d’intérêts puissent s’exprimer dans le projet Ose.

 

Pour en savoir plus

 

A propos de l'auteur : MAEtc

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

lucie_mdhda (il y a 1 mois, 3 semaines)

Merci pour cette interview. Je découvre cette marque avec plaisir

CharliePop (il y a 1 mois, 2 semaines)

Un article très inspirant et intéressant  ! Merci :) 

Rosemary (il y a 1 mois, 2 semaines)

Je découvre aussi cette marque de patrons qui propose de jolis vêtements et de belles valeurs.

ViviB (il y a 1 mois, 2 semaines)

Super interview :) j'ai connu Monty avec sa réalisation parfaite du trench Isla, tout ce qu'elle faisait semblait toujours au cordeau. Et puis j'ai écouté une partie de ses podcasts que je conseille : c'est très axé développement personnel, la voix douce et la justesse des mots m'ont plu. Là j'ai acheté le patron du pantalon Sreven pour découvrir la marque et la qualité du livret. Pas eu le temps de le coudre encore mais j'ai trouvé le livret très détaillé. À suivre ! 

Mousse (il y a 1 mois, 2 semaines)

De jolis patrons (Bréné !) et de bons gouts (Dresden dolls !)