Gallica : ressources mode et couture (1/2) — Presse et livres

Par Tita le 11 septembre 2020 dans Découvertes

Gallica est la plateforme numérique de la Bibliothèque nationale de France (BNF). Créée en 1997 à destination du grand public et des chercheurs, elle compte aujourd’hui 6 millions de documents provenant des différents départements de la BNF (imprimés, livres rares, manuscrits, estampes et photographies, cartes et plans, arts du spectacle, etc.) ou d’institutions partenaires.

 

Toutes ces ressources sont accessibles en ligne gratuitement et peuvent être téléchargées sur ordinateur et sur tablette via l’application dédiée sur iPad et Android.

Autant vous le dire tout de suite : Gallica va vous faire perdre la notion du temps et vous risquez bien d’y passer des heures sans vous en rendre compte. On y trouve de tout : classiques de la littérature, manuscrits enluminés, partitions, brouillons d’écrivain, dessins de la Renaissance, photos du XIXe siècle… L’éventail est très large et il y en a pour tous les goûts ! Il n’y a qu’une seule vraie restriction : le droit d’auteur, puisque seuls les documents tombés dans le domaine public sont en ligne.

Sur Gallica, on trouve bien sûr de très nombreuses ressources concernant la mode et la couture. Petit tour d’horizon non exhaustif (et totalement subjectif) des pépites à consulter !

 

Presse

C’est un des gros points forts de Gallica dans le domaine qui nous intéresse. Vous trouverez une liste des revues de mode numérisées (du XVIIIe siècle jusqu’aux années 1940) à cette adresse. En cliquant sur leur titre, vous serez redirigés vers tous les numéros disponibles. Parmi ces revues, je vous signale : 

 

Le Cabinet des modes

Le Cabinet des modes est le tout premier périodique destiné aux coquettes. Il paraît en 1785-1786, puis change de nom et devient Le Magasin des modes nouvelles françaises et anglaises (1786-1789). Il est agrémenté de gravures enluminées à la main, représentant les dernières tendances en matière de vêtements et de coiffure.

 
Ill. : Le Magasin des modes nouvelles françaises et anglaises, 1786 (BNF, sources ici et ).

 

Vogue (édition française)

Gallica a numérisé tous les numéros du Vogue français parus entre 1920 et 1940. Ceux des Années folles sont de toute beauté. Pour en savoir plus sur les débuts du magazine, vous pouvez également lire trois articles récemment publiés sur le blog de Gallica : « Vogue, 100 ans », « Vogue, magazine illustré » et « Vogue, reflet d’une époque ».

 
Ill. de gauche : Couverture de Vogue, octobre 1926 (BNF, source). Ill. de droite : Couverture de Vogue, février 1927 (BNF, source).

 

Marie-Claire

Les premiers numéros de Marie-Claire (1937-1944) sont également en ligne. Plein d’idées pour les tissus à carreaux, entre autres !

 
Ill. de gauche : Couverture de Marie-Claire, novembre 1938 (BNF, source). Ill. de droite : Couverture de Marie-Claire, janvier 1944 (BNF, source).

 

Elle

Les cinq premières années d'Elle (1945-1949) sont accessibles en texte intégral. Si vous avez besoin d'inspiration pour vos manteaux et vos robes fit and flare, vous serez comblées !

 
Ill. de gauche : Couverture d’Elle, 16 janvier 1946 (BNF, source). Ill. de droite : Couverture d’Elle, 20 avril 1948 (BNF, source).

 

Monsieur

Les hommes en mal d’injonctions pourront feuilleter avec profit Monsieur : revue des élégances, des bonnes manières et de tout ce qui intéresse Monsieur (1920-1923). Pyjamas sympathiques et bons pères de famille.

 
Ill. de gauche : Couverture de Monsieur, 1922 (BNF, source). Ill. de droite : publicité parue dans Monsieur, 1921 (BNF, source).

 

À noter : les revues Les Patrons Minerve et Les Patrons favoris ont des titres alléchants, mais elles ne contiennent malheureusement pas de patrons. Ce sont juste des catalogues pour commander les modèles décrits et illustrés.

 

Livres 

 

Traités techniques

 
Ill. : François-Alexandre-Pierre Garsault, L’Art du tailleur, 1769 (BNF, sources ici et ).

 

Manuels domestiques

Si vous voulez enfin devenir une parfaite ménagère, il est grand temps de vous plonger dans les manuels domestiques des XIXe-XXe siècles. Vous y trouverez des conseils en matière de couture, mais aussi de ménage, de cuisine, de morale et de puériculture. Voyez par exemple Suzette (1888-1889) ou encore Le Livre de la Femme d’intérieur : table, couture, ménage, hygiène (1891).

 
Ill. : Extrait d’Oscar-Edmond Ris-Paquot, Le Livre de la femme d’intérieur : table, couture, ménage, hygiène, 1891 (BNF, sources ici et ).

 

Etudes historiques et sociologiques

Le Bulletin de la société de l’histoire du costume est encore utilisé par les historiens de la mode. Seuls quelques volumes sont accessibles sur Gallica, mais vous pourrez aller plus loin en feuilletant, par exemple, l’Histoire de la mode en France : la toilette des femmes depuis l’époque gallo-romaine jusqu’à nos jours d’Augustin Challamel (1875).

Si vous souhaitez en savoir plus sur le travail des couturières et des tailleurs, vous pouvez lire Les ouvrières de l’aiguille à Paris : notes pour l’étude de la question sociale de Charles Benoist (1895). Vous trouverez aussi sur Gallica la thèse de Germaine Deschamps, La crise dans les industries du vêtement et de la mode à Paris pendant la période de 1930 à 1937 (1937).

 

Romans

C’est l’occasion de (re)dévorer les aventures de l'ambitieux Octave Mouret, le héros de Pot-Bouille et Au Bonheur des dames ! Vous pouvez même jeter un œil aux dossiers préparatoires constitués par l’auteur de ces livres, Emile Zola.

 

Alors, qu'allez-vous feuilleter ? Avez-vous repéré d'autres ressources passionnantes ? 

Rendez-vous bientôt pour la suite de ce tour d'horizon, avec un article consacré aux dessins, estampes, photographies et échantillons de tissus !

 

Pour se tenir informé des actualités de Gallica

La newsletter mensuelle fait le point sur les dernières numérisations, propose des énigmes et recense des documents sur des thématiques variées. 

Le blog de Gallica vous permettra d'en savoir davantage sur les trésors de la plateforme. 

Gallica possède également des comptes très actifs sur Instagram et Facebook.

 

Illustration sur la page d'accueil : Couverture de Vogue, septembre 1935 (BNF, source).

A propos de l'auteur : Tita

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Bisoudoudou (il y a 1 semaine, 6 jours)

Aaaaahhhhh mais j'adooore !!! Quel article incroyable! Merci pour tous ces liens, une vraie mine d'or!

Mquipique (il y a 1 semaine, 6 jours)

Merci Tita pour toutes ces références, c'est tellement intéressant et tu nous ouvres toutes les portes ;-) Je sens que je vais y passer du temps... mais pour s'émerveiller où est le problème ?

Et en plus il y aura une suite...

Camillenantes (il y a 1 semaine, 6 jours)

Merci pour cet article! Je n'aurais jamais eu l'idée de recherches des ouvrages de couture du côté de la BNF... Ah, il me faudrait des journées de 48h pour regarder tout ça!!!

Argoz (il y a 1 semaine, 6 jours)

Encore un bel article, merci Tita!

Dans le même genre j'en profite pour mentionner la page instagram de la bibliothèque Forney (pas seulement de la mode mais un bon lieu de perdition aussi)

https://www.instagram.com/bibforney/

dumbo (il y a 1 semaine, 6 jours)

Quel bel article pour commencer la saison !

anne2b (il y a 1 semaine, 5 jours)

Merci! Cet article est extra et très bien documenté. Il n'y a pas que la mode... certains articles de Marie-Claire et Elle sont croquignolets!

Soline (il y a 1 semaine, 5 jours)

Merci pour cet article inspirant et plein de ressources. J'ai toujours trouvè que les ouvrages d'antant ètaient des mines de connaissancs.  Souvent je me rèfère à eux. J'ai un livre de patronnage de belle maman qu'elle a eu à l'ecole mènagère. Il est tres precis et contient un outilssuper qui regroupe tous les  gabaris et formes pour tracer les courbes de chaque parties differerentes, et meme une equerre. 

J'avaus meme trouver  le livre burda de l'epoqe.

Je vais aller jeter un oeil sur ceux que tu cites.

Sabine Kanto (il y a 1 semaine, 5 jours)

Merci de me rappeler cette énorme bibliothèque. Internet est un outil qui ouvre des horizons infinis de connaissance et merci à Gallica et autres plates-formes de diffusion. De grandes perspectives de rêve et peut-être ensuite de création. Merci encore. 

genov (il y a 1 semaine, 5 jours)

Un grand merci pour ce travail de recensement !

Mousse (il y a 1 semaine, 4 jours)

Merci pour cette liste très complète ! Je l'utilise beaucoup pour le boulot, mais je ne pense pas à aller voir pour le loisir.

Laudette, la petite couturière indigne... (il y a 1 semaine, 4 jours)

Formidable ! Merci Tita.

Je me délecte à l'idée d'y consacrer un moment, en soirée...

CharliePop (il y a 1 semaine, 3 jours)

Je ne connaissais pas Galica... C'est une très belle découverte ! Merci beaucoup. Effectivement, on peut s'y perdre plusieurs heures très facilement !

BrightEyedMum (il y a 1 semaine, 1 jour)

Oh la la oui, quel plaisir pour les yeux déjà ! Merci beaucoup !

greenismyhappycolour (il y a 1 semaine)

Je connais bien Gallica de par mon métier mais je l'utilise trop peu. Merci pour ce super boulot de recherche ! Cela a dû être long de dénicher ces pépites heart

J'ai particulièrement envie de me plonger dans les belles images des magazines anciens numérisés, pour peut-être trouver l'inspiration.