Coudre la soie

Par SunShine le 13 juillet 2022 dans Techniques & tutos, Matériel

Après avoir découvert les propriétés de la fibre de soie et les différents tissages (clic), je vous propose quelques astuces basées sur mon expérience et celles des rédactrices de Thread&Needles pour la coupe, la couture, et l'entretien des vêtements en soie.

 

Coudre la soie

Selon le type de tissu, la coupe et la couture de vêtements en soie peut aller de la petite promenade de santé à l'arrachage de cheveux. Mais pour avoir cousu et adorer porter des vêtements en soie, je peux vous donner les conseils suivants. Ces conseils de couture sont particulièrement pertinents pour les tissus en soie les plus fragiles (mousseline, twill, etc.) et il ne faut pas s'arrêter à la matière. Un tissu en soie peut être plus simple à coudre qu'une viscose fine de mauvaise qualité ! Enfin, les mélanges (soie-coton, soie-lin, soie-laine) sont généralement beaucoup plus faciles à coudre et possèdent une partie des propriétés de la soie en étant plus lustrés ou plus souples que du pur coton/lin/laine.


soie verte - crêpe de soie mousseux - soie sauvage

La toile

C'est un point délicat parce qu'il peut être difficile de trouver un tissu similaire en terme de fluidité et drapé. Personnellement, j'en fais peu mais c'est un vrai risque (surtout au prix de la soie). Donc il est conseillé d'en faire une et on peut tester le polyester ou la viscose... ou utiliser des vieux foulards trouvés en seconde main.

Avant la coupe

Couper

Certain-e-s suggèrent de couper entre deux couches de papier de soie. Je n'ai pas testé (mais dites-moi tout en commentaire !). Une autre rédactrice me dit que c'est un bon "truc" pour éviter d'abimer le tissu quand la paire de ciseaux ou le cutter ne sont pas bien affutés ! Donc utilisez de préférence des ciseaux bien affutés. Je préfère m'installer sur un tapis en coton (Ikea) que j'utilise comme tapis de coupe, avec une tonne d'épingles sur les lisières repliées. Le tissu glisse peu.

Je coupe généralement aux ciseaux bien aiguisés mais le cutter rotatif a l'avantage de moins faire déplacer les pièces. J'ai tendance à l'utiliser pour les petites pièces, comme la lingerie. J'ai aussi décrit dans un article comment bien couper dans le biais. J'utilise des épingles extra-fines (de chez Bohin, je crois, 0.4mm de diamètre), les épingles standard peuvent laisser des marques.

  
Crêpon de soie - twill de soie imprimée - mousseline

Marquer et coudre


bourrette de soie - soie texturée - satin de soie Liberty

Quel tissu choisir ?

Bien évidemment, cela dépend de votre projet. Mais pour débuter, sachez que certains types de soie sont plus faciles à coudre que d'autres. Voici mon classement des tissus par ordre de difficulté (selon ma propre expérience), du plus simple (1) au plus compliqué (10) :

  1. soie sauvage / shantung, jacquards, bourrette de soie
  2. habutai
  3. toile de soie, organza
  4. voile de soie
  5. satin duchesse
  6. crêpe un peu épais
  7. crêpe de chine
  8. twill
  9. crêpe georgette, mousseline
  10. charmeuse, satin de soie (le satin marque absolument tous les défauts de couture).

Entretien

Je lave sans problème toutes mes soies mais en prenant certaines précautions. Le filet à vêtement est un bon moyen de limiter la casse sur la soie. Je lave mes vêtements majoritairement en machine avec un programme délicat, à 30°C et un essorage maximum de 600 tours/minute. Vous pouvez autrement zapper l'essorage et essorer à la main dans une serviette de plage (propre, cela va de soi).

Quand elle est mouillée, la fibre est très cassante et beaucoup plus fragile. Si l'essorage est violent, cela peut casser les fibres. Dans ce cas, des zébrures blanches apparaissent sur le tissu qui n'ont rien à voir avec un problème de teinture mais avec un problème de fibres cassées qui "dépassent" du tissu. Le dommage est donc irréparable, il faut juste repasser le tissu le mieux possible pour aplatir au maximum les fibres et vivre avec les marbrures. Jamais au grand jamais je n'utilise le sèche-linge. Selon la coupe du vêtement, je l'étends à plat ou je le suspends.

Si vous avez un peu peur ou si votre coupon semble particulièrement fragile, soit vous l'envoyez au pressing, soit vous coupez un morceau d'environ 10 x 10 cm aux ciseaux cranteurs ou que vous surfilez et vous testez le lavage en machine. Cela permet aussi de voir si la couleur bouge au lavage.


soie sauvage - combi en soie très rose - soie curry

Voici quelques conseils supplémentaires glanés de-ci de-là :

  1. Eviter de laisser tremper la soie avant lavage.
  2. La soie supporte les hautes températures (lorsqu'on produit le fil, on ébouillante le cocon) mais la couleur peut ne pas apprécier et surtout, il faut éviter les chocs thermiques. Donc si on lave chaud, il ne faut surtout pas brasser / essorer et il faut laisser refroidir le bain avant de manipuler le tissu.
  3. Utiliser un détergent pour textiles délicats (liquide, absolument pas de lessive en poudre) adapté à la soie et protecteur de couleurs.
  4. Ne pas utiliser d’adoucissant.
  5. Lavage à la main : rincer à l’eau tiède.
  6. Secouer doucement pour éliminer le surplus d’eau et faire sécher suspendu.
  7. Ne pas laisser sécher en plein soleil ou à proximité de radiateurs. La soie encore légèrement humide peut être repassée au fer à repasser en ‘position soie’ (normalement 1er trait). Repasser de préférence sur l’envers.
  8. Conseils d’ordre général : ne jamais utiliser de produits de nettoyage caustiques ou agressifs ; ne pas ajouter de javel ; ne pas frotter, ne pas tordre (ou le moins possible).
  9. La soie peut aussi être nettoyée à sec (cela va de soi).

 

Et vous, quelle est votre expérience sur la soie ? Vous fait-elle peur ? Avez-vous d'autres conseils ?
 

Dites-nous tout en commentaire !

A propos de l'auteur : SunShine

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Grenadine C (il y a 3 semaines, 6 jours)

Merci beaucoup de nous faire redécouvrir de magnifiques réalisations de la galerie !

J'ai déjà cousu de la soie satin pour en faire des Scout tees, patron très simple et pas trop impressionnant, mais j'ai aussi quelques coupons de soie achetés au petit bonheur la chance chez Toto ou Sacrés Coupons pour en faire des robes, et là j'avoue que je me suis dégonflée... Je les caresse de temps en temps en leur disant qu'ils sont beaux, que rien n'a changé entre nous même s'ils restent au placard, mais tes bons conseils me donne la motivation pour leur faire un sort cheeky

J'ai aussi un coupon de crépon de soie froissé que je ne sais pas comment traiter : il s'est tout ratatiné quand je l'ai lavé, si je le repasse il double de largeur, mais perd son bel aspect texturé évidemment. Je n'arrive pas à déterminer si je dois le coudre froissé (et dans ce cas, quel degré de froissement ?) ou repassé. Si vous avez des conseils, n'hésitez pas !

SunShine (il y a 3 semaines, 6 jours)

@Grenadine C avec plaisir ! J'ai hâte de voir des réalisations en soie. Pour le crépon, je partage tes difficultés. J'en ai deux jolis coupons de mousseline froissée dont je ne sais pas trop quoi faire(notamment car leur taille est réduite). Je suggérerais soit un top avec une certaine aisance soit une robe, et de ne pas trop repasser pour maintenir l'aspect froissé qui est intéressant.

J'ai aussi fait une étole toute simple comme cadeau.

Pour un autre de mes coupons, j'ai pensé à le draper sur un bustier en tissu "lisse". 

Enfin, il y a la superbe robe de @Biquette inspirée de la Myosotis de D&D https://www.threadandneedles.org/projets-couture/87438-frous-frous-dete/ et dans son blog, elle explique comment elle a traité ce tissu.

Comme toi je suis preneuse de conseils !

Grenadine C (il y a 3 semaines, 6 jours)

J'ai lu l'article de Biquette en effet, elle donne de bonnes pistes. Le doubler de tissu stable est aussi une bonne idée. Sinon, comme j'en ai un tout petit coupon, il finira peut-être en lingerie (shorty ample à taille élastiquée par exemple) ;)

genov (il y a 3 semaines, 6 jours)

Merci pour cet article bien documenté et les références T&N magnifiques.

J'ai ourlé d'un zigzag bien serré un coupon de crépon de soie qui est devenu un foulard très pratique puisqu'il est déjà froissé. De plus je ne le repasse pas après lavage. Cet article va peut-être me donner du courage pour mes coupons de soie qui attendent une autre vie !

detouteslescouleurs (il y a 3 semaines, 6 jours)

Merci pour cet article !  Je couds très peu de soie, elle me fait peur ! Je vais peut-être oser un peu plus avec tous ces précieux conseils. 

violette (il y a 3 semaines, 5 jours)

merci pour tes articles, je me rends compte que j'ai du bousiller une jupe en soie achetée il y a des années parce que lavée au lave linge et essorée comme une bourrine

je n'ai jamais cousu de soie et même si j'adore la soie je ne suis pas sure de la coudre ^_^ en tout cas pas dans l'immédiat !

est ce que la soie froissée ne se coudrait pas comme la double gaze ?

CharliePop (il y a 3 semaines, 5 jours)

Milles mercis pour cet article! C'est passionnant. C'est dans les moments là que je me rend compte qu'il me reste encore bien des choses à découvrir en couture. Pas encore de soie dans mon stock mais je ne fermerai plus les yeux la prochaine fois que j'en verrai, et sauterai peut-être même le pas pour en acheter :)

Sylvaine (il y a 3 semaines, 4 jours)

Je n'ai jamais osé coudre la soie mais voilà qui donne envie! Merci pour cet article .

missumlaut-Kikoo (il y a 3 semaines, 3 jours)

Je n'en suis pas encore très loin sur l'échelle des difficultés car si je coud assez souvent de la soie, c'est plutôt en doublure (habotaï) ce qui ne pose pas trop de problèmes. Comme d'autres, j'ai un bon coupon de mousseline froissée...Je me lancerais bien sur une robe aerienne mais je sèche sur une idée de modèle.  Mais pour celles qui n'oseraient se lancer : j'ai commencé ( et souvent, je continue) par le recyclage de chemises en soie lavée sous forme de doublures. Pas de blocage par peur de se louper...Et la soie contre soi, c'est tellement bon que c'est addictif. C'est d'ailleurs le seul  vrai problème. 

Fourmi (il y a 3 semaines, 3 jours)

Bonjour SunShine, Merci pour ce super article très complet : plein de conseils précieux. Et puis c'est toujours chouette de retrouver les jolis projets de T&N ! J'ai déjà cousu plusieurs coupons de voile 65 % coton 35 % soie sans trop d'état d'âme, mais j'avoue que je n'ai pas encore osé toucher à mon grand coupon de 100 % shantung rose indien !

 

SunShine (il y a 3 semaines, 1 jour)

Merci à toutes pour vos commentaires, je suis vraiment ravie que ces conseils vous soient utiles et vous encouragent à vous lancer.

missumlaut-Kikoo (il y a 3 semaines, 1 jour)

@Fourmi : il y a une discussion en cours sur les modèles ! Pour la soie sauvage (1 seule fois mais j'ai bien ramé) il aurait fallu des marges plus grandes car les bords voulaient s'effranger et mes tentatives de surjet se détachaient. Le shantung me semble assez analogue : stable mais avec des bords fragiles. 

 

lucie_mdhda (il y a 2 semaines, 6 jours)

Merci pour ces deux articles Sunshine ! Je vais garder tous ces conseils dans un coin de ma tête pour la prochaine fois :)